Avortement : le PTB se réjouit du compromis qui semble se dégager, « une avancée majeure pour les droits des femmes »

Sauf changement de dernière minute, le compromis est trouvé et la loi qui dépénalise l’avortement et allonge le délai à 18 semaines sera votée ce mercredi à la Chambre. « C’est une avancée majeure pour les droits des femmes, se réjouit la députée PTB Sofie Merckx. Les associations féministes le répètent depuis longtemps, il y avait urgence. C’est pour cela que nous avons été les premiers à demander l’urgence sur notre proposition de loi. On se réjouit qu’un compromis puisse être trouver aujourd’hui. »

Le PTB s'oppose à l’austérité dans le secteur culturel flamand

Le ministre flamand de la Culture, Jan Jambon (N-VA), réduit de 60 % les subventions aux projets artistiques. « Inacceptable, réagit Tom De Meester, député PTB au Parlement flamand. Le gouvernement régional est tout simplement en train de détruire le secteur artistique avec ces mesures d’austérité. Pour Jan Jambon, l'art doit se résumer à un porte-étendard du nationalisme flamand. Les artistes critiques ou innovants sont priés d'accepter et de se taire. »

Fonds d’urgence pour les blouses blanches : une victoire PTB style

« Le vrai pouvoir, le vrai rapport de force, il ne se trouve pas dans le Parlement, mais sur le terrain. Quand il y a une volonté populaire, personne ne peut se mettre en face de nous. » Raoul Hedebouw explique comment le fonds d’urgence pour les blouses blanches a été gagné au Parlement.

21 femmes assassinées parce qu’elles sont des femmes : pas une de plus !

En une semaine, Aurélie, 31 ans, et Jill, 36 ans, ont été assassinées par leur ex-partenaire. Et ce ne sont pas des cas isolés. 21 femmes ont été tuées en Belgique cette année parce qu’elles sont des femmes. Il est temps de prendre des mesure à la hauteur du problème.

Avortement : « Je ne choisis pas à la légère, mais c'est moi qui choisis »

Aujourd'hui, 29 ans après le vote de la loi autorisant l'interruption de grossesse sous certaines conditions, l'avortement reste un thème sensible. Une interruption de grossesse est en effet loin d'être une évidence, ni pour la femme qui prend cette décision ni pour son entourage et la société. Suite à l'initiative de la médecin et députée fédérale PTB Sofie Merckx, une avancée pour le droit à l'avortement semble sur le point de se produire. Car, si nous voulons vraiment que les femmes puissent avoir le libre choix, certaines étapes sont encore à franchir. Il y a plusieurs raisons importantes à cela.

Nous avons besoin de votre soutien