Le PTB présente des listes complètes dans tout le pays

Le PTB a présenté ce 29 mars des listes complètes dans toute la Belgique, et pour tous les niveaux de pouvoir. Elles ont toutes pour la première fois le même numéro : 12. « D’Ostende à Charleroi et de Liège à Anvers en passant par Bruxelles, le PTB présente un même programme social et phénoménal. Partout, les gens pourront compter sur des candidats du PTB », a déclaré le président du PTB, Peter Mertens.

Lipton, Bekaert, UPS… : Il est urgent de se protéger des licenciements boursiers

126 emplois sont menacés à Lipton, plus de 200 chez Bekaert, 94 à UPS... Les annonces de menace sur l'emploi se succèdent dans plusieurs grosses multinationales. Elles font pourtant de gros profits. Pour le PTB, il faut interdire aux entreprises qui distribuent des dividendes de procéder à des licenciements collectifs.

Avec Pierre Marage et Jean-Pierre Kerckhofs, le PTB met l’enseignement et la recherche à l’honneur sur ses listes bruxelloises

Ce vendredi, 29 mars, en Région Bruxelles-Capitale comme dans tout le pays, le PTB dépose des listes complètes. Le parti de gauche a l'ambition de décrocher deux élus à la Chambre et de doubler son groupe au Parlement bruxellois. Avec deux candidats d'ouverture particuliers : Pierre Marage, professeur de physique émérite à l'ULB et ancien vice-recteur à la recherche de l'ULB et Jean-Pierre Kerckhofs, président de la CSC Enseignement Bruxelles et de l'Appel pour une École démocratique (Aped).

Depuis 2007, notre facture d’électricité explose, celle des multinationales ... diminue

Cherchez l'erreur : depuis 2007, un ménage moyen a payé 62% de plus pour l'électricité. Les multinationales paient, elles, ... 3% de moins. La libéralisation du marché de l'énergie a surtout été une bonne affaire pour les actionnaires.

« Le gouvernement doit arrêter de prendre en otage les pensionnés et malades du pays »

« Le gouvernement doit arrêter de prendre en otage les pensionnés et malades du pays », dénonce Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB. En effet, un accord existe entre partenaires sociaux sur la répartition de l’enveloppe bien-être. L’enveloppe est budgétisée. Celle-ci sert entre autre à valoriser les plus petites pensions ou les allocations de maladie. Cette enveloppe est d’autant plus indispensable que ces allocations ont été fortement malmenées par le gouvernement Michel.

Gardons le contact