La vérité sur les discussions PS-PTB en Wallonie

Vous voulez savoir ce qu'il s’est réellement passé lors des discussions avec le PS ? Écoutez Germain Mugemangango et Raoul Hedebouw, qui y étaient comme porte-parole du PTB.

Les douze élus du PTB au Parlement fédéral

Le nouveau groupe parlementaire du PTB à la Chambre est à l’image du parti. Des hommes et des femmes de Flandre, de Wallonie et de Bruxelles, dont quatre ouvrier.e.s. Des personnes qui vivent dans la réalité quotidienne des travailleurs. Nous vous présentons les représentants du peuple au Parlement fédéral.

Les négociations à Bruxelles démontrent l’hypocrisie du PS qui n’a même pas débattu des propositions du PTB

L’annonce de l’ouverture de négociations à Bruxelles entre PS, Ecolo et Défi démontre l’hypocrisie du PS et éclaire aussi la situation en Wallonie. « Il n’y a visiblement pas de volonté du PS d’entamer un débat de fond sur la situation de notre capitale, où un tiers de la population vit sous seuil de pauvreté et où l’on fait face à une crise du logement majeur causée par la mainmise des barons du béton », réagit David Pestieau, vice-président du PTB.

Discussions PS-PTB en Wallonie : ce qu'il s’est réellement passé

Comment expliquer le départ de Peter Mertens, Raoul Hedebouw et Germain Mugemangango, les négociateurs du PTB à la Région wallonne, après deux rencontres avec le PS ? Zéro confiance avec le partenaire, zéro remise en cause du passé, zéro rupture avec la politique actuelle. Le PS n’ayant rien fait de sérieux pour que cela réussisse. Ce que nous regrettons évidemment. Nous avons retracé les différentes étapes de cette « mauvaise pièce de théâtre », vue de l’intérieur, pour que chacun puisse juger sur pièce.

Le PTB envoie des travailleurs au Parlement bruxellois

Les élus du PTB assurent un peu de diversité dans les parlements. Exemple à Bruxelles avec Francis Dagrin, ouvrier et syndicaliste chez Audi Forest. Comme tous les élus du PTB, il continuera à gagner son salaire de travailleur, et à défendre celles et ceux qui produisent les richesses sans en voir suffisamment la couleur.

Nous avons besoin de votre soutien