Le PTB devient membre à part entière de la Gauche unitaire européenne

Le PTB a été officiellement accepté comme membre à part entière de la Gauche unitaire européenne (GUE/NGL) au Parlement européen.

Non, le PTB ne s’est pas « auto-exclu » des négociations à Bruxelles

Le PTB se serait-il « auto-exclu » en couplant un soutien à un accord côté francophone à un accord côté néerlandophone en Région bruxelloise ? Pas du tout. Quelques éclaircissements sont nécessaires pour bien comprendre la prise de position du PTB, parti unitaire et bilingue, dans la situation complexe bruxelloise.

Le point sur les discussions entre le PTB et le PS suite aux élections du 26 mai

En Wallonie et à Bruxelles, le PTB a répondu à l’invitation du PS en vue de discuter d’une éventuelle participation à une majorité. L’occasion pour le PTB d’amener une certain nombre de points pour faire une rupture avec la politique menée par les partis traditionnels depuis des années.

Le PTB est surpris de ne pas être à nouveau invité chez Bart De Wever : « Il ignore le signal social des élections »

Le formateur pour le gouvernement flamand, Bart De Wever (N-VA) a informé le PTB qu'il ne serait pas être sollicité pour le 2e cycle de négociations en vue de la formation d'un gouvernement flamand. Le parti de gauche réagit avec surprise au fait qu'il n'est déjà plus invité.

Les parlementaires sortants empochent 13 millions d’euros

67 membres du Parlement fédéral n'ont pas été réélus, même comme suppléants. Grâce au système d'indemnités de départ, les députés sortants touchent ensemble 13 millions d'euros. C'est ce qu'a calculé le PTB, qui préconise l'abolition du système. D’autant que ces frais pourraient devenir un problème : la Chambre des représentants n'a budgété que 4 millions d'euros pour ces dépenses.

Nous avons besoin de votre soutien