Il est hors de question de laisser Stephane Moreau payer pour échapper à ses procès

« Après nos sociétés publiques, Stéphane Moreau veut maintenant s'acheter également ses procès à moindre prix, c’est inacceptable. » Raoul Hedebouw réagit fermement à l’information d’une transaction pénale qui serait proposée entre le parquet et Stéphane Moreau. « Au contraire, il faut plus que jamais faire la lumière sur l'entre-soi qui règne dans une certaine sphère politico-économique liégeoise par le biais d’un procès public », réclame le porte-parole du PTB.

« La gauche a besoin de principes, d’audace, d’une boussole éthique et d’envie d’apprendre : justement les points forts de notre parti »

« Bart De Wever se comporte comme s’il avait gagné les élections. Pourtant, le 26 mai dernier, les gens n’ont pas voté pour la division du pays, mais bien pour une politique sociale. C’est pourquoi nous mettons la pension minimum à 1500 euros à l’agenda politique », a déclaré Peter Mertens lors de son discours à ManiFiesta.

Deux députées sortantes PTB offrent leurs indemnités de départ à des organisations sociales

Deux députées sortantes PTB au Parlement bruxellois, Claire Geraets et Mathilde El Bakri, versent leurs indemnités de départ de parlementaires à des organisations connues pour leur lutte contre la pauvreté, actives tant en Flandre qu'en Wallonie et à Bruxelles. Leur don porte sur un montant de près de 100 000 euros.

L'autre vol de Stéphane Moreau : la poule aux oeufs d'or Elicio

Il faut tout faire pour empêcher la privatisation de Elicio, l'entreprise spécialisée dans la production d'énergie appartenant au groupe Nethys/Enodia. D'abord, car c'est une poule aux oeufs d'or en voie d'être bradée pour le plus grand profit de Stéphane Moreau et ses copains millionnaires. Ensuite, car c'est un levier important qui peut permettre aux pouvoirs publics d’assurer, avec ambition, la transition énergétique, sans la répercuter financièrement sur le dos des citoyens. 

Fédération Wallonie-Bruxelles : un gouvernement qui renonce à lutter contre les inégalités scolaires

« Cela fait des années qu’on entend des promesses selon lesquelles l’enseignement va tendre vers la gratuité, mais elle n’arrive jamais. La taxe tartine montre comment vous allez toujours chercher de l’argent chez les parents. Cette taxe est injuste et doit être supprimée, a lancé Alice Bernard, cheffe de groupe PTB à la tribune du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il y a de l’argent en Belgique. Mais il manque la volonté de faire les bons choix. »

Nous avons besoin de votre soutien