Trump et Biden : des présidents pour les riches

Trump a fait 1 000 milliards de cadeaux aux plus riches. Il sème le racisme et la division pour protéger l'establishment. Combattre le trumpisme ne se fera pas avec un président pour les riches comme Joe Biden, mais avec un mouvement populaire qui s'attaque aux injustices.

Face à l’augmentation des loyers, le PTB introduit sa grille contraignante

629 euros par mois : c'est ce que paient en moyenne les Wallons pour se loger en 2019, d'après l'étude récente de l'Observatoire des loyers. « Face à une augmentation continue, nous avons introduit une proposition de décret visant à encadrer les loyers », annonce Germain Mugemangango, porte-parole francophone du PTB et chef de groupe au Parlement wallon. La mise en place d'une grille contraignante basée sur des critères objectifs permettra de rendre les logements plus accessibles aux familles wallonnes. »

L’État, Père Noël pour les puissants ou au service de la société  ?

Nous ne savons pas pour vous, mais pour Jeff Bezos, patron d'Amazon, 2020 était une bonne année. Sa fortune a augmenté de 58 milliards d'euros. C'est ça, le capitalisme. Les inégalités se creusent et les gouvernements jouent au père Noël pour les plus puissants, tout en faisant payer les travailleurs et travailleuses pour les cadeaux qu'ils leur offrent. Il est temps que ça change.

Comment le patron des patrons veut nous enfumer pour bloquer nos salaires

Augmenter les salaires n’est pas qu’une question de justice sociale, c’est aussi une mesure de bon sens : avec de meilleurs salaires, nous pouvons mieux faire tourner l’économie en consommant. Le grand patronat a une autre idée : empêcher cette augmentation pour réserver l’argent des grosses entreprises aux actionnaires. Il a envoyé son porte-parole faire passer le message, quitte à l’accompagner de contre-vérités…

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke refuse de répondre au Parlement aux questions sur la vaccination

Le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke (sp.a.), vient de refuser formellement de s’exprimer cet après-midi devant la Commission Santé de la Chambre, au sujet des lacunes dans la préparation logistique de la campagne de vaccination contre le Covid-19. L’ensemble des partis de la majorité de la Vivaldi a rejeté la demande du PTB de faire venir le ministre.

Construire demain sur d’autres sentiers

À une année d’amitié, de solidarité et de résistance. Que 2021 soit chaleureuse ! Découvrez les vœux du PTB.

Devons-nous dire « merci » au capitalisme pour le vaccin ?

« Nous le savons depuis Adam Smith, mais ceci est un rappel fort : la concurrence, ça fonctionne, dans l'intérêt public. » Voilà la réaction de Johan Van Overtveldt, ancien ministre des Finances et aujourd’hui député européen N-VA, à l’annonce des vaccins contre le coronavirus de Pfizer-BioNTech et de Moderna. En faisant référence à l’économiste connu comme « le père du capitalisme », il signifie clairement que nous devons le développement des vaccins contre le Covid-19 au libre marché capitaliste et à la bienveillance des multinationales pharmaceutiques. Il y a au moins cinq raisons pour lesquelles il est complètement à côté de la plaque.

Francis Dagrin, député bruxellois du PTB, qui bosse à l'usine

Vous en connaissez, vous, des députés qui passent deux jours par semaine à travailler à la chaîne dans une usine ? On vous présente Francis Dagrin, député bruxellois du PTB.

L’entreprise chimique Ashland met un travailleur sur quatre à la porte, modère les salaires... et offre 55 millions d’euros aux actionnaires

L'entreprise chimique Ashland Specialties, située à Doel, produit de la méthylcellulose, un produit utilisé, entre autres, dans les gels désinfectants pour les mains. Pendant la crise du coronavirus, la demande pour ce produit a explosé. Les bénéfices aussi. Pourtant, aujourd’hui, Ashland veut supprimer un quart des emplois et imposer des modérations salariales pour les autres.

« La société est à la croisée des chemins » : un texte inédit de Dirk Van Duppen

La Ligue des droits humains néerlandophone a décerné, à titre posthume, son Prix des droits de l'homme à Dirk Van Duppen. Dirk était médecin du peuple et militant du PTB. Il est décédé d’un cancer du pancréas en mars dernier. À la fin de sa vie, il a écrit un livre-témoignage : Ainsi s’est écoulé le temps qui m’était compté. Un ouvrage gorgé de vie, d’espoir, d’engagement, de solidarité et d’amour. Il a connu un immense succès en Flandre. Nous publions un fragment inédit du texte original qui n’a pas été repris dans le livre, mais qui résonne très fort aujourd’hui, en ces temps de pandémie.

Suivez le PTB