Ukraine : non à la guerre

La guerre est inacceptable. Le PTB condamne l'intervention militaire russe en Ukraine, qui suit la reconnaissance unilatérale de l’indépendance de Donetsk et Lougansk. Il s’agit d’une violation flagrante de la souveraineté ukrainienne, de la Charte des Nations Unies et du droit international.

Grève des écoles : plus de 10 000 dans la rue ! Quelles suites, maintenant ?

Surcharge de travail, manque de personnel et de moyens, besoin de respect, impossibilité de faire son métier, réformes qui se multiplient, inquiétudes pour les élèves… Les raisons de la grève des travailleuses et travailleurs des écoles étaient nombreuses le 10 février dernier.

La Vivaldi rejette (encore) la levée des brevets sur les vaccins contre le Covid

Les partis du gouvernement fédéral ont voté aujourd'hui contre la proposition du PTB de lever les brevets sur les vaccins contre le coronavirus. En décembre de l'année dernière, la résolution du parti de gauche avait déjà été soumise au vote, mais les députés du gouvernement avaient alors quitté la commission de la Chambre. « Tous les partis de la Vivaldi, y compris ceux de gauche, cèdent à la pression du lobby pharmaceutique. C'est totalement incompréhensible », réagit Sofie Merckx, cheffe du groupe PTB au Parlement fédéral et médecin généraliste.

Ukraine : il est urgent de revenir aux accords de paix de Minsk

Le PTB juge inacceptable la violation de l'intégrité territoriale de l'Ukraine. Lundi soir, le président russe Vladimir Poutine a reconnu l'indépendance des régions ukrainiennes autour de Donetsk et de Lougansk. Selon le député européen du PTB Marc Botenga, un retour aux accords de paix de Minsk de 2015 est désormais urgent : « Nous avons besoin d'une rapide désescalade. »

Feu vert de la CREG pour puiser dans les surprofits d'Electrabel : le dernier obstacle est levé

La CREG confirme les surprofits réalisés par Electrabel et envisage la possibilité d’appliquer une taxe spéciale dessus. Le président du PTB, Raoul Hedebouw, qui avait déjà déposé une proposition en ce sens en septembre de l'année dernière, appelle le gouvernement à agir au plus vite : « La ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten (Groen) ne peut plus se cacher derrière des excuses et des faux prétextes. »

Le testing, arme contre les discriminations

La classe travailleuse est diverse. Et cette diversité est une richesse. Mais le racisme et la discrimination empêchent souvent nos amis et collègues qui ont une autre origine ou couleur de peau d’accéder à un emploi ou à un logement. Le testing est une mesure concrète qui permet de lutter efficacement contre les discriminations. Youssef Handichi, député bruxellois du PTB et Dirk De Block, président du PTB Bruxelles, ont écrit un chapitre du livre La Taxe des millionnaires et sept autres idées brillantes pour changer la société à ce sujet. Le voici en intégralité.

Engie confirme avoir réalisé 1 milliard de profits supplémentaires : « Le gouvernement doit tenir sa promesse et aller puiser dans ces surprofits »

En 2021, les centrales nucléaires belges d'Engie-Electrabel lui ont rapporté plus d'1 milliard d'euros de profits supplémentaires. C'est ce qui ressort du bilan comptable 2021 publié par la société aujourd'hui. « Engie-Electrabel confirme ce que nous répétons depuis des mois : en pleine crise énergétique, cette multinationale de l'énergie réalise des surprofits record, réagit Raoul Hedebouw, président du PTB. Les actionnaires se remplissent les poches de dividendes, alors que les ménages de notre pays ne parviennent plus à payer leurs factures d'énergie. C'est indécent. Il est temps pour le gouvernement de tenir sa promesse, c’est-à-dire d'aller puiser dans ces surprofits démesurés pour réduire les factures d'énergie de la population. »

Réforme du marché du travail : « En quoi le travail de nuit et la journée de 10 heures vont-ils résoudre l'épidémie de stress et de burn-outs ? »

Pour le PTB, l’accord sur la réforme du marché du travail travail est une grande opération de communication pour étendre le travail de nuit sans contrôle, normaliser la journée de 10 heures et mettre hors jeu les organisations syndicales. « Le ministre socialiste Pierre-Yves Dermagne va encore plus loin dans le démantèlement du droit du travail que son prédécesseur Kris Peeters, réagit Raoul Hedebouw, président du PTB. Les nouvelles mesures de la Vivaldi vont aggraver l'épidémie de stress et de burn-outs qui règne sur le marché du travail. Cela va encore augmenter le nombre, déjà très élevé, de travailleurs malades de longue durée. »

Fermeture d’AGC Fleurus : inacceptable de fermer avec 1,2 milliard d’euros de bénéfices

AGC Automotive Belgium a annoncé son intention de fermer l’usine de Fleurus à la fin de l’année 2023. 187 travailleurs sont concernés. « La santé financière du groupe AGC est très bonne, le groupe a réalisé un bénéfice de 1,2 milliard en 2021, cette fermeture est donc inacceptable », explique Germain Mugemangango, chef de file du PTB au Parlement wallon. Le PTB soutient la résistance des travailleurs pour la sauvegarde de l’emploi à l’usine AGC de Fleurus.

« Le bilan de la crise Covid, ce n’est pas scinder la santé mais la refédéraliser »

La ministre de l’Intérieur Verlinden déclare vouloir régionaliser les soins de santé dans un interview au Soir. « Absurde, quand on fait le bilan de la crise Covid et quand on sait que sept Belges sur dix sont pour refédéraliser la santé », réagit le PTB.