Maisons de repos : « Les gens ont le droit de savoir ce qui a créé cette situation catastrophique »

Le groupe PTB au Parlement wallon a introduit une résolution pour demander la création d’une commission d’enquête visant à examiner la gestion de la crise du coronavirus dans les maisons de repos en Wallonie. « Les familles et les citoyens ont le droit à des explications quant au taux de mortalité très élevé et aux problèmes rencontrés dans les maisons de repos », explique Germain Mugemangango, chef de file du PTB au Parlement Wallon.

Le PTB demande des commissions d'enquête sur la gestion de la crise du corona dans les maisons de repos

« Les familles, le personnel et les citoyens ont droit à des explications quant à la mortalité importante et aux problèmes rencontrés dans les maisons de repos », estiment Germain Mugemangango et Françoise De Smedt, respectivement chefs de groupe PTB aux parlements wallon et bruxellois.

Attaque sur les congés et plus de flexibilité : ce n’est pas aux travailleurs de payer la crise

« On ne va quand même pas tous partir en vacances cet été ? », a lâché cette semaine le président du Voka (association patronale flamande). Cette déclaration ouvre une offensive plus générale pour nous faire travailler plus, de manière plus flexible et pour moins cher. Offensive à laquelle s’est joint le chef des grands patrons wallons, et qui revient à dire que les héros du coronavirus vont devoir payer la crise. Il faut refuser cette logique et faire sauter un tabou de la politique belge : faire payer les grandes fortunes.

 

Nouveau scandale chez Nethys : « Où sont passés les 70 millions d’euros ? »

Près de 70 millions d’euros servant au paiement des pensions du groupe Enodia ont disparu. Damien Robert, administrateur PTB chez Enodia, dénonce un « détournement inacceptable d’argent public » et demande que la clarté soit faite. Germain Mugemangango, chef du groupe PTB au Parlement wallon, interpellera le ministre des Pouvoirs locaux à ce sujet.

Un an après les élections : le PTB a le vent en poupe en Flandre

Presque exactement un an après les élections, un nouveau sondage a été mené en Flandre. Le PTB y continue sa progression.

Les 5 (ou 6) propositions du PTB pour l’école pendant (et après) la crise

Les enquêtes internationales ont montré que la Fédération Wallonie-Bruxelles détient, en temps normal, le record des inégalités scolaires des pays industrialisés. En Belgique francophone, les enfants de familles populaires réussissent beaucoup moins bien à l’école que les autres. Le confinement n’a évidemment rien arrangé à l’histoire, mais ce n’est pas une fatalité : il est possible de combattre le virus et les inégalités.

Le PTB réclame 10 millions d’euros pour la prévention du cancer chez les pompiers

Nadia Moscufo (PTB) a introduit une proposition de loi visant à octroyer davantage de moyens à la lutte contre le cancer parmi les pompiers : « Les pompiers vivent en moyenne sept ans de moins que les autres Belges. Cela s’explique en grande partie par leur exposition à toute une série de substances cancérigènes. Ces travailleurs risquent déjà leur vie pour nous protéger. Ils ne méritent pas, en plus, d’avoir à affronter un cancer. » La députée ajoute : « Nous voulons qu’en plus du subventionnement normal, les pompiers bénéficient aussi d’un budget supplémentaire, dédié à la prévention du cancer. »

Le PTB exige que le gouvernement retire ses mesures fortement contestées qui s’attaquent au personnel soignant

Les deux arrêtés de pouvoirs spéciaux de la ministre de la Santé, Maggie De Block, relatifs à la réquisition de personnel soignant et à la délégation de tâches infirmières à des membres du personnel non formés, ont déclenché une vague de protestations. Ce mardi 19 mai dans l’après-midi, en commission santé, la médecin généraliste et députée fédérale PTB Sofie Merckx demandera à la ministre de retirer immédiatement ces deux arrêtés royaux. Elle appelle la ministre à se concerter d'urgence avec le secteur des soins de santé.

Faisons payer la crise aux vraiment riches

« Sire, taxons les pauvres, ils sont plus nombreux. » Cette phrase attribuée à Colbert, le ministre des Finances de Louis XIV, semble aujourd’hui encore inspirer de nombreux politiciens en Belgique. Pour éviter de faire payer les plus riches, certains sortent des arguments aussi creux qu’infondés.

Marc Botenga (PTB) rejoint Bernie Sanders, Alexandria Ocasio-Cortez et 300 parlementaires dans le monde qui demandent que le FMI et la Banque mondiale annulent la dette

300 parlementaires du monde entier ont envoyé ce mercredi 13 mai 2020 une lettre au FMI et à la Banque mondiale pour l’annulation de la dette. Parmi eux, le sénateur américain Bernie Sanders, la députée Alexandria Ocasio-Cortez, mais aussi Marc Botenga, député européen du PTB.

Nous avons besoin de votre soutien