Médecins assistants à bout : repenser notre système hospitalier est urgent

Les médecins assistants candidats spécialistes (MACS) sont à bout de souffle. Pourquoi ? Parce qu’ils prestent parfois jusqu'à 72 heures de travail par semaine, sans bénéficier de droits sociaux basiques tels que l’ouverture du droit au chômage. Sans compter les abus dont ils font l’objet dans les hôpitaux… Mais ils ne se laissent pas faire : ce jeudi 29 avril, ils étaient rassemblés devant plusieurs hôpitaux avec des revendications concrètes.

L’article 14 de la loi 1996 peut-il servir à bloquer les dividendes et libérer enfin nos salaires ?

Depuis des mois, la famille socialiste tente d’imposer la norme maximale d’augmentation salariale de 0,4 %. Des mois qu’elle bute sur la résistance syndicale. À la veille du 1er mai, sous la pression du mouvement social et du PTB, elle lève soudainement un tabou : le blocage des dividendes. Pour cela, elle fait référence l’article 14 de la loi 1996 sur les salaires avec le slogan : si les salaires sont bloqués, alors les dividendes sont bloqués. Derrière ce slogan, quelle réalité ?

Pollution aux PCB : le PTB demande l’audition en urgence de la ministre de l’Environnement Céline Tellier (Ecolo)

Dans l’émission #Investigation du 28 avril, la RTBF a montré comment la pollution des broyeurs à métaux (spécialement les polychlorobiphényles, PCB) menace la santé des habitants. « On ne peut pas accepter que des enfants ne puissent plus aller jouer dehors, car la terre est devenue dangereuse, affirme Jori Dupont, député PTB et membre de la commission wallonne de l’environnement. Le désarroi des parents face aux dangers qui pèsent sur la santé de leur famille est criant. Face à ce désarroi, aux auto-contrôles douteux, aux études non menées et à une opacité totale, la ministre wallonne de l'Environnement Céline Tellier (Ecolo) ne peut plus rester inactive. » 

 

Victoire : le PTB organisera son rassemblement du 1er Mai à Huy

Le PTB pourra faire son rassemblement du 1er Mai à Huy. Une victoire face aux tentatives d’interdiction du bourgmestre faisant fonction, Eric Dosogne (PS). « Une fois de plus, le 1er Mai sera l’occasion de se rappeler que la lutte paie, déclare Ruben Garcia Otero, chef de groupe PTB à Huy. On a voulu museler les travailleurs pendant cette crise, mais notre rassemblement de la place Verte à Huy pour le 1er Mai aura bel et bien lieu. »

Le PTB demande que la Belgique soutienne la levée des brevets sur le vaccin contre le Covid auprès de l'Organisation mondiale du Commerce

Le gouvernement fédéral doit se prononcer clairement en faveur de la levée des brevets sur le vaccin contre le Covid-19. C'est ce que demande le PTB à la veille d'une nouvelle réunion importante de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), ce vendredi 30 avril.

Record de burn-outs : Le PTB présente un plan de santé mentale et responsabilise les employeurs

Les chiffres de l'INAMI montrent que le nombre de malades de longue durée dus au burn-out a augmenté de 160 % entre 2017 et 2020. « Ces chiffres dramatiques doivent nous alarmer, en tant que société », déclare Sofie Merckx, députée PTB et médecin généraliste à Médecine pour le Peuple.

Micro coupé, le PTB ne peut pas parler de l’interdiction du rassemblement du 1er Mai à Huy au Parlement wallon

Ce mercredi 28 avril, en séance plénière du Parlement wallon, alors que le chef de groupe PTB Germain Mugemangango demandait un débat sur l’interdiction par le bourgmestre de Huy, Éric Dosogne (PS), du rassemblement du PTB pour le 1er Mai sur sa commune quand son micro a été coupé. « Ce n’est quand même pas normal que, dans ce Parlement, quand on n’est pas d’accord avec un parlementaire, on puisse lui couper le micro », déplore M. Mugemangango.

 

Le bourgmestre PS de Huy veut interdire le 1er Mai : le PTB fera respecter le droit à l’action sociale

Le droit d’agir est un droit fondamental qui doit être respecté même en période de pandémie. Le gouvernement fédéral autorise les actions sociales sous des conditions strictes. Pourtant, à Huy, le bourgmestre voudrait en décider autrement. Il a en effet annoncé vouloir d’interdire le 1er Mai du PTB sur son territoire. La PTB a envoyé une mise en demeure ce mardi et prendra, si nécessaire, d’autres mesures politiques et juridiques pour faire valoir son droit d’agir.

 

Loi pandémie : un nouveau projet qui recycle les mêmes méthodes, dangereuses pour nos droits démocratiques et inefficaces

Ce mardi, le projet de loi pandémie a été déposé par le gouvernement Vivaldi. Un projet qui présente de nombreux dangers pour nos droits et libertés, selon le PTB. Celui-ci avait déjà eu l’occasion, lors des débats en commission de l’Intérieur et en séance plénière, de s’y opposer vivement.

 

Le gouvernement doit libérer la négociation salariale, la proposition Goblet-Hedebouw est disponible pour cela

C’est le blocage dans les négociations salariales. Certaines entreprises distribuent massivement des dividendes, certains CEO voient leur rémunération augmenter de plus de 20 %, mais le patronat persiste à tout bloquer.

Suivez le PTB