Grève mondiale pour le climat : faire payer les gros pollueurs pour une révolution climatique sociale

Venise est sous eau, l’Australie et la Californie doivent combattre de terribles incendies de forêt, près d’un million de personnes ont dû fuir les inondations dans la Corne de l’Afrique et, cet été, la Belgique a échappé de justesse à une pénurie d’eau. À moins d’un changement radical, nous allons tous devoir payer pour la pollution produite par quelques multinationales et pour la politique irresponsable des partis traditionnels. La réussite de la Global Strike – la grève mondiale pour le climat – qui aura lieu le 29 novembre est donc très importante dans la lutte pour une véritable révolution climatique sociale.

Qui a peur du débat sur la suppression des indemnités de sortie des parlementaires ?

Aujourd’hui, le parlement fédéral a décidé de ne pas débattre de la suppression des indemnités de sortie. Les partis traditionnels et le Vlaams Belang ont voté ensemble pour que la proposition de loi du PTB soit supprimée de l’ordre du jour. Le groupe Ecolo/Groen s’est abstenu. Cette décision a été prise à huis clos. « Qui a peur du débat sur la suppression des indemnités de sortie des parlementaires ?, réagit Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB. Ce n’est pas un aspect technique qui est à l’origine de cette décision, non, c’est un manque de volonté politique. Presque tous les partis préfèrent taire cette discussion. »

Le Parlement va discuter de la proposition du PTB de mettre fin aux indemnités de sortie des parlementaires

Ce mardi 26 novembre, le Parlement fédéral examinera un projet de loi du PTB visant à abolir les indemnités de départ des parlementaires. Pour le parti de gauche, les anciens députés qui ne trouvent pas d’emploi devraient être soumis au régime d’allocations de chômage, comme les salariés.

 

Le 5 décembre, un « feu d’artifice » de résistance contre Jan Jambon

Après la manifestation de 600 artistes devant le Parlement flamand, une grève à De Lijn, des scènes de théâtre envahies par un public solidaire et des actions à la VRT, 118 organisations de la société civile ont signé un appel à action. Le 5 décembre pourrait bien devenir l’événement fédérateur de la résistance à la politique d’austérité nationaliste de Jan Jambon.

Respect pour les aides-ménagères

Le secteur des titres-services représente 140 000 aide-ménagères qui aident plus d’un million de foyer chaque jour. Le front commun syndical organise une grève le 28 novembre. Outre une augmentation salariale de 1,1 %, une nécessité pour des travailleuses qui gagnent en moyenne 11,5 euros brut de l’heure, elles demandent le respect.

Nous avons besoin de votre soutien