18 000 patients mis en quarantaine (peut-être) inutilement ? Les laboratoires privés doivent intensifier leurs activités

Les temps d’attente des résultats des tests de dépistage du coronavirus restent excessifs. Au cours de ces deux dernières semaines, au moins 18 000 résultats de tests n’ont pas été communiqués au médecin généraliste dans les 24 heures. « Cela provoque beaucoup de stress et d’insécurité chez les gens. De plus, si le test s’avère négatif chez un patient avec des symptômes, la quarantaine était superflue et ces personnes testées ont manqué inutilement plusieurs jours d’école ou de travail », réagit Sofie Merckx, médecin généraliste et députée fédérale du PTB.

Enseignement supérieur : non à la réforme de la ministre Glatigny qui revient à exclure les étudiants en difficulté

Le PTB et son mouvement étudiant Comac s’opposent à la réforme du décret Paysage annoncée par la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR). « Après un semestre marqué par le coronavirus, qui a particulièrement mis en évidence les inégalités entre étudiants, la ministre vient avec une réforme importante qui mènera à l’exclusion des étudiants en difficulté qui ne réussissent pas rapidement leur première année. Il faut au contraire les aider et s’en prendre aux causes réelles de l’échec, à savoir le sous-financement de l’enseignement supérieur, la précarité étudiante et le caractère inégalitaire de notre enseignement », déclarent Octave Daube, porte-parole de Comac, et Anouk Vandevoorde, députée PTB. Le PTB et Comac appellent les partis au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles à rejeter le plan de la ministre.

Pour son plan de relance économique, le gouvernement wallon se paie les conseils de PwC, spécialiste de la grande fraude fiscale

En désignant la multinationale PricewaterhouseCoopers (PwC) comme consultant pour l’accompagner dans la mise en place de son plan de relance, le gouvernement wallon montre clairement l’orientation libérale d'un plan qui sera au service des multinationales et pas des travailleurs et des petits indépendants de notre Région. « En désignant cette boîte, le gouvernement Di Rupo fait un choix politique en faveur des multinationales et en défaveur des citoyens », réagit Germain Mugemangango, chef de groupe du PTB au Parlement wallon.

Affaire Chovanec : le problème se situe au sommet de la hiérarchie policière et de l’État

Loin de constituer un cas isolé, l’affaire Chovanec révèle un problème plus profond au sommet de l’appareil d’État. De nouvelles réformes et un contrôle plus démocratique de la police s’imposent de toute urgence.

 

Les pouvoirs spéciaux ont ouvert la porte aux politiques antisociales

« Il y a un réel danger que le gouvernement utilise les pouvoirs spéciaux pour imposer des mesures antisociales à la classe des travailleurs », s’inquiétait en mars le porte-parole national et député fédéral PTB Raoul Hedebouw, lorsque le gouvernement est devenu un gouvernement minoritaire d’affaires courantes avec des pouvoirs spéciaux. Dans les mois qui ont suivi, ceux-ci ont effectivement été utilisés pour mettre en œuvre des mesures antisociales qui n’ont pas été retirées par la suite...

Le PTB appelle le Gouvernement wallon à prolonger le moratoire pour interdire les coupures d’énergie chez les plus fragilisés

Le PTB va introduire une proposition de résolution pour protéger les usagers de compteurs à budget des coupures d’énergie. Ce texte garantirait le maintien de la fourniture de gaz et d’électricité pour les plus fragilisés.

Trop d'infirmiers et infirmières doivent aller travailler malades : le PTB réclame d’urgence des embauches supplémentaires

Une nouvelle étude de Médecine pour le Peuple révèle des chiffres étourdissants : en 2019, pas moins de neuf infirmières sur dix sont allées travailler alors qu’elles étaient malades. Un quart d'entre elles sont restées à leur poste pendant la première vague de corona, alors même qu’elles présentaient des symptômes du Covid-19. Le PTB appelle à la mise en œuvre rapide des embauches supplémentaires promises dans le secteur des soins de santé.

L’incendie à Moria est le miroir d’une politique européenne antisolidaire et inhumaine

Dans la nuit de mardi à mercredi, un terrible incendie a détruit le camp de réfugiés de Moria, situé sur l’île grecque de Lesbos. Moria est le plus grand camp de réfugiés d'Europe. Les quelque 13 000 personnes qu’on y entassait ont perdu le peu qui leur restait. Beaucoup ont même perdu leur précieux papiers d’identité et preuves d'enregistrement. Pour Marc Botenga, député PTB au Parlement européen, « ce nouveau drame humain est le miroir d’une politique européenne qui va à l’encontre de la solidarité entre États et qui est inhumaine envers les personnes qui fuient la guerre ».

« Travailler dans le secteur des soins, c’est merveilleux, mais ça devient insoutenable »

Les membres du personnel soignant sont au bout du rouleau. Ils ont à peine eu le temps de souffler cet été avec une première vague de coronavirus exténuante... Aujourd'hui encore, le criant manque de personnel demeure. La colère gronde.

Aurélie Decoene et Janneke Ronse

Les bonnes et mauvaises idées pour imposer (réellement) les plus riches

Le probable futur gouvernement Vivaldi va-t-il mettre à contribution les grandes fortunes ? Dans les négociations entre les partenaires des quatre saisons, on entend évoquer l’idée de taxer les plus-values financières ? L’histoire politique récente montre que beaucoup de mesures fiscales ont – parfois volontairement – raté la cible affichée. Passons en revue les bonnes et mauvaises idées en la matière…

Suivez le PTB