L’incertitude plane sur l’accord Brussels Airlines

Les emplois de 3 000 travailleurs de Brussels Airlines sont sauvés. Du moins, temporairement. grâce à un emprunt public de 290 millions d'euros. L'avenir de l'entreprise reste cependant incertain. À long terme, ramener la compagnie aérienne dans le giron public est le seul moyen de garantir un avenir social et durable au secteur de l’aviation.

Endiguer une épidémie : avec une réaction rapide sur le terrain, pas 9 ministres et des call centers

Une deuxième vague se rapproche dangereusement. Nous avons désormais besoin d'une approche complètement différente en matière de prévention et de contrôle des infections. Actuellement, le traçage des contacts est organisé via des call centers commerciaux. C’est inefficace, et même contre-productif. En effet, les gens n'ont pas confiance. Ces dernières semaines, Médecine pour le Peuple (MPLP) a mis en place un autre modèle, basé sur un ancrage local. Ce système peut être appliqué à plus grande échelle, à condition d’avoir une unité de commandement et des décisions rapides. Il n’y a plus de temps à perdre.

Europe : Un plan de relance historique aux conditions inquiétantes

Quatre jours après le début du Sommet européen extraordinaire qui s’est tenu à Bruxelles, les dirigeants de l'Union européenne ont trouvé un accord sur un plan de relance « coronavirus ». Ce plan est destiné à faire face, à l’échelle européenne, à la grave crise économique qui s’annonce. Pour la première fois de son histoire, l’Union européenne va lancer un emprunt collectif de 750 milliards d’euros. Cela pourrait être un pas important vers plus de solidarité entre pays européens, mais les conditions imposées sont interpellantes.

Pactiser avec Bart De Wever : sortie de route pour Magnette

David Pestieau et Herwig Lerouge

Paul Magnette (PS) évoque le coronavirus et la crise pour justifier l’ouverture de négociations avec la N-VA de Bart De Wever. Avec, à la clef, une réforme de l’État en échange d’un refinancement des soins de santé et de la sécurité sociale ? Le peuple de gauche est méfiant. Analyse.

Pour éviter la deuxième vague, le suivi des contacts doit être complètement différent

« Nous pouvons encore éviter la deuxième vague si des mesures décisives sont prises. Nous pouvons le faire si nous intégrons le suivi des contacts au niveau local, en coopération avec les médecins de famille. À Médecine pour le peuple, nous appliquons cela avec succès », explique Sofie Merckx, députée fédérale et médecin généraliste.

Le PTB demande que les agents de suivi de contacts travaillent au niveau local en coopération avec les médecins généralistes

Le PTB demande que les agents de suivi de contacts qui travaillent actuellement dans les centres d'appel collaborent localement avec les médecins généralistes. « Le suivi des contacts se fait aujourd'hui de manière bureaucratique depuis Bruxelles », déplore Sofie Merckx, médecin généraliste et députée fédérale du PTB. « Déployons-les au niveau local. »

260 millions d’euros en plus pour les maisons de repos et le secteur non-marchand en Wallonie : une avancée importante

Le PTB se réjouit des 260 millions d’euros supplémentaires obtenus par le personnel des maisons de repos et l’ensemble du secteur non-marchand wallon. « Il s’agit d’une nouvelle victoire importante, fruit de la mobilisation du secteur et du large soutien de la population », déclare Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au Parlement wallon.

Le PTB veut soutenir les musicien.ne.s en augmentant leur diffusion sur les radios du service public

Ce jeudi 16 juillet, le PTB a déposé une proposition de résolution pour soutenir les musicien.ne.s avec une attention particulière aux artistes peu connu.es et aux femmes. Le parti de gauche propose une solution simple qui ne nécessite aucun budget supplémentaire : l’augmentation des quotas de diffusion radiophonique.

Les frais de justice de Moreau et sa bande couverts par l'assurance d'Enodia : le PTB s'oppose

Zurich, l'assureur d'Enodia, vient d'annoncer qu'il allait rembourser les frais de justice d'une dizaine de personnes inquiétées dans le cadre des différents dossiers Nethys. Cette assurance souscrite par Publifin à la fin de l'année 2017 (soit juste après la commission d'enquête) peut couvrir les honoraires des avocats jusqu'à un million d'euros. Pour Damien Robert, administrateur du PTB chez Enodia, cette situation est inacceptable : « Ce n’est pas aux contribuables liégeois de payer, même indirectement, les frais d’avocats de Moreau et sa bande. »

Le PTB demande des chiffres au jour le jour sur les infections au coronavirus

Depuis le 21 juin, Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique qui surveille l’épidémie du coronavirus, publie chaque semaine le nombre de nouvelles infections au Covid-19. Les chiffres ne sont plus communiqués quotidiennement, et cela inquiète Sofie Merckx, députée fédérale PTB et médecin généraliste : « Nous savons que, chaque jour, il y a environ 100 nouveaux cas. Cette évolution semble inquiéter les experts. Mais avoir des chiffres journaliers est nécessaire pour avoir des informations précises afin de prendre les mesures nécessaires. »

Suivez le PTB