Pas de panneaux d'affichage électoral à Namur : les partis traditionnels ont-ils peur du changement ?

Le PTB a appris avec stupéfaction et colère que le Collège communal de Namur a décidé que la Ville ne mettra pas de panneaux électoraux sur le territoire de la capitale wallonne. «  Difficile de ne pas voir là une volonté claire de restreindre le débat démocratique aux seuls partis traditionnels, en excluant les voix alternatives, que porte entre autres le PTB », réagit Thierry Warmoes, président du PTB Namur et conseiller communal.

Un tribunal confirme que les partis de droite privent le PTB d’une partie de sa dotation de façon injustifiée

Jeudi 14 mars, on apprenait que le tribunal de première instance de Bruxelles a rendu un arrêt concernant les dotations des partis politiques qui présentent des listes dans les deux parties du pays. La décision est importante pour le PTB. « Les partis de la majorité, N-VA en tête, bloquent depuis des années la dotation à laquelle le PTB a droit, réagit le président du PTB, Peter Mertens. La N-VA, le parti le plus riche du pays, qui est assis sur 35 millions d'euros, pense apparemment que les petits partis ne devraient pas obtenir ce à quoi ils ont droit, surtout s'ils défendent l'unité de la Belgique. La N-VA ne digère pas le fait que le PTB est un parti unitaire. Le tribunal a maintenant clairement rejeté leur raisonnement. »

1,4 million de personnes aux quatre coins du globe pour exiger des politiques climatiques ambitieuses et sociales : revivez notre direct

Ce 15 mars, plus de 1600 actions auront lieu dans plus de 100 pays, pour exiger des politiques climatiques ambitieuses. En Belgique aussi. Suivez ici cette journée en live.

Les partis de droite privent le PTB de 1,5 million d’euros

Les partis de la majorité, N-VA en tête, privent le PTB de 1,5 million d’euros ! Ils bloquent la dotation depuis des années mais hier, le tribunal a donné RAISON au PTB.

La N-VA, le parti le plus riche du pays, avec ses 35 millions d'euros, pense apparemment que les petits partis ne devraient pas obtenir ce à quoi ils ont droit, surtout s'ils défendent l'unité de la Belgique...

On ne se laisse pas faire ! Partagez cette vidéo pour protester avec nous

Le PTB dévoile les grandes fortunes belges actives dans deux paradis fiscaux majeurs

L'Union européenne a revu ce 12 mars ses listes noires et grises des paradis fiscaux. Oxfam dénonce le fait que certains des paradis fiscaux les plus néfastes de la planète, tel Panama et Hong Kong, ne figurent plus sur ces listes. Le PTB rejoint la préoccupation de l'ONG et dénonce une marche-arrière de l'Union qui, sous l'effet de pressions politiques et économiques, baserait sa nouvelle liste sur des engagements formels des pays plutôt que sur la réalité.

Gardons le contact