Commission Covid :« Après un faux départ, c'est maintenant en coulisses que la majorité cherche à refermer la commission »

La commission spéciale covid s'est réunie aujourd'hui, vendredi 11 juin, pour discuter des recommandations du rapport final sur la gestion de la crise du Covid. « À notre grande surprise, la Vivaldi a elle-même mis sur la table un texte élaboré en coulisses », déplore Sofie Merckx, généraliste et députée PTB. « Plus de 40 auditions ont eu lieu ces derniers mois, mais le gouvernement n'en a tiré aucune leçon conséquente. Au lieu de cela, la Vivaldi se contente de proposer divers passages tirés presque mot pour mot de son accord de coalition ».

Le PTB prêt à combattre le nouveau projet des visites domiciliaires du gouvernement

Ce vendredi, le gouvernement se penchera sur un nouveau projet de « visites domiciliaires ». Il s’agit d’autoriser la police à violer un domicile où se trouveraient des personnes sans titre de séjour légal. Le PTB demande l’abandon du projet. Le parti de gauche pointe le caractère totalement disproportionné d’une telle mesure au regard des droits démocratiques.

Le Parlement européen appelle la Commission à négocier la suspension des brevets

Une majorité du Parlement européen vient de se prononcer en faveur d'une résolution qui demande à la Commission européenne de soutenir de manière constructive les négociations pour la suspension des brevets. Pour Marc Botenga, membre de The Left (le groupe politique de la Gauche au Parlement européen, GUE-NGL) et député PTB au Parlement européen, c'est le résultat de plus d'un an de campagne.

Levée des brevets sur les vaccins : le PTB appelle le Parlement européen à confirmer sa position

Demain, mercredi 9 juin, le Parlement européen votera une résolution sur la levée des brevets sur les vaccins Covid-19. En mai, un amendement du PTB dans ce sens a été adopté. Cette fois, trois groupes parlementaires soutiennent la demande. Marc Botenga, député européen du PTB, s’attend à un vote serré : « Nous sommes heureux d’avoir pu mettre le sujet à l’ordre du jour. C’est un pas dans la bonne direction. Il faut maintenant que le Parlement choisisse le bon côté de l’histoire. »

Le PTB dépose une proposition de loi visant à restreindre les biocarburants

Cet après-midi, au Parlement fédéral, la proposition de loi du PTB pour limiter l'utilisation des biocarburants a été discutée. Actuellement, c’est par les biocarburants que la Belgique atteint la totalité de son objectif en matière d'énergie renouvelable dans les transports. Pourtant, les ONG spécialisées (1) ont largement démontré que les biocarburants produisaient davantage d’émissions au cours de leur cycle de vie que le diesel et l'essence ordinaires. Comme la Belgique impose par la loi une utilisation minimale importante de biocarburants, ce secteur polluant peut continuer à se développer et à faire du profit en œuvrant à la destruction de la planète. Les biocarburants font en sorte que la Belgique ne fait pratiquement aucun effort pour rendre ses transports réellement durables par d'autres moyens.

Le PTB lance une pétition contre le supplément d'impôt sur le chômage corona

Aujourd’hui, mardi 8 juin, le PTB lance une pétition en ligne contre le guet-apens fiscal qui menace les personnes temporairement mises au chômage entre mars et décembre 2020. Le gouvernement précédent a réduit le précompte sur le chômage temporaire sans en tenir compte par rapport à l'imposition dans son ensemble. Ainsi, de nombreux travailleurs se retrouvent aujourd'hui avec une facture fiscale de plusieurs centaines à plusieurs milliers d'euros.

L’accord du G7 sur la taxation des multinationales : peut mieux faire...

Les pays du G7 se sont mis d’accord sur un taux mondial minimum de 15 % pour les multinationales. Certes, c’est une avancée dans la lutte contre les paradis fiscaux et l’évitement fiscal des grandes sociétés. Mais c’est encore loin d’être parfait…

Projet d’accord interprofessionnel : « Le gouvernement aura mis le patronat dans un fauteuil »

Un projet d'accord est tombé entre patron et syndicat cette nuit sur une série de dossiers. Un projet dans un carcan imposé par le gouvernement.

Alors que la majorité bruxelloise le fait, Elio Di Rupo refuse de limiter les privilèges des anciens ministres en Wallonie

Aujourd’hui au Parlement wallon, on a pu assister à un échange animé entre le ministre-président Elio Di Rupo (PS) et le député du PTB Germain Mugemangango. Le chef de file du PTB interrogeait le ministre-président du Parlement wallon sur une décision prise par le gouvernement bruxellois. Avec cette mesure, les anciens ministres pourront à l’avenir avoir un seul assistant pendant 2 ans au lieu de 2 assistants pendant 5 ans payés par le contribuable. L’ex-président du PS a refusé.

300 euros par famille pour suivre l’école à distance : le PTB demande au gouvernement de prendre des mesures

La crise sanitaire et la fermeture des écoles ont mis en lumière un problème social qui ne date pas d’hier : la fracture numérique. La toute récente étude de la Ligue des familles le confirme : 75 % des familles ont dû dépenser au moins 300 euros pour faire face aux besoins numériques. Pour le PTB, « une facture aussi élevée est inacceptable pour les familles car elle les éloigne de la gratuité scolaire ».

Suivez le PTB