En meilleure santé et sans se ruiner : ça existe en Allemagne, pourquoi pas en Belgique?

Notre système de santé craque de partout: pénurie de personnel infirmier, pénurie de médecins généralistes, longues listes d’attentes chez le psy, factures salées après une visite à l’hôpital… Pour garantir le droit à la santé, des changements s’imposent. Médecine pour le Peuple est donc à l’affût des bonnes expériences à l’étranger. C’est ce qui nous a menées à Hausach en Allemagne, dans la région de la Forêt noire. S’y trouve un système de santé pas comme les autres: Gesundes Kinzigtal.

Hausse des accises : « On ne va pas combler le trou dans le budget avec les factures d’énergie »

« C’est incroyable que le gouvernement veuille augmenter les factures d’énergie de 235 euros par an pile au moment où les prix commencent enfin à baisser un petit peu, réagit Raoul Hedebouw, président du PTB. Pour beaucoup de gens, l’énergie reste impayable. »

Toute la lumière doit être faite sur la caisse des pensions des députés wallons et ces pensions élevées doivent être diminuées

Ce matin, on pouvait découvrir dans un article de presse le fait que la caisse de retraite des parlementaires wallons sera en déficit de 84 millions d’euros d'ici à 2035. « Toute la lumière doit être faite sur la gestion de cette caisse, explique Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au Parlement wallon. Mais ce qui est déjà clair, c’est que les députés touchent des pensions trop élevées. En 3 mandats, 15 ans, ils se constituent une pension aussi importante que la plupart des travailleurs et des travailleuses qui mettent 45 années pour y arriver. C'est à nouveau un privilège inacceptable. »

Factures d’énergie : proposition de loi du PTB pour « éloigner les huissiers de la porte des ménages »

Le PTB a introduit, ce mercredi, sa proposition de loi visant à interdire les saisies auprès des particuliers pour non-paiement de factures d’énergie. « Le gouvernement ne bloque pas les prix de l’énergie, et d’un autre côté, laisse les gens seuls face aux huissiers de justice. Nous demandons une interdiction totale de ces saisies sur les factures d’énergie », explique Nabil Boukili, député PTB.

Voyages parlementaires: les propositions du PTB pour changer de style

Un certain nombre de députés de la Communauté française effectuent régulièrement des voyages à l’étranger. « Diplomatie parlementaire, disent-ils. Un exemple, 19 000 euros pour une réunion de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF) à Monaco. Tiens? Le même style que Jean-Claude Marcourt et l’ex-greffier-toujours-payé du Parlement wallon ? », s’interroge Alice Bernard, cheffe de groupe PTB au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Le PTB veut mettre fin aux abus des fournisseurs d'énergie maintenant

Le PTB a demandé au président de la commission Énergie de la Chambre d'auditionner la CREG, le régulateur de l'énergie, et la ministre écologiste de l'Énergie Tinne Van der Straeten mardi prochain au parlement fédéral au sujet de potentielles pratiques abusives de la part des fournisseurs d'énergie. En effet, ces derniers augmentent du jour au lendemain les coûts facturés aux consommateurs. Le parti de gauche veut envisager des mesures à prendre pour empêcher au plus vite tout abus potentiel.  

Rapport d'Oxfam sur les inégalités : taxer les grandes fortunes est plus nécessaire que jamais

Il faut d’urgence taxer les grandes fortunes. Cette alternative d’Oxfam, le PTB la partage entièrement.

« On a besoin de plus de Zelzate et de Borgerhout en Belgique »

Discours de Nouvel An du président du PTB, Raoul Hedebouw.

Raoul Hedebouw : « À Zelzate et Borgerhout, nous montrons qu’une autre politique est possible »

Dans son discours de Nouvel An, le président du PTB Raoul Hedebouw répond à Bart De Wever, qui a appelé à briser les coalitions PTB-Vooruit et PTB-Vooruit-Groen, respectivement à Zelzate et Borgerhout (Anvers).

Les membres du Bureau du Parlement wallon ne doivent pas recevoir de rémunérations supplémentaires

« Nous voulons que les indemnités pour les fonctions spéciales soient tout bonnement supprimées », explique le chef de file du PTB au Parlement wallon, Germain Mugemangango. Il estime en effet qu’il n’y a aucune raison valable pour que les parlementaires faisant partie du Bureau du Parlement aient une rémunération supplémentaire. « C’est-ce que nous allons défendre à la réunion de Bureau qui se tiendra ce jeudi matin. »