In Memoriam : Jean Pestieau, toute une vie d’engagement

Jean Pestieau nous a quittés ce 14 novembre 2022 à l’âge de 80 ans. L’engagement de ce pionnier du PTB, sa confiance en la jeunesse, son optimisme inébranlable, sa curiosité, sa chaleur humaine et sa grande modestie ont marqué des générations de militantes et militants. Hommage à un homme tout d’une pièce, qui a vécu sa vie entière fidèle à ses principes.

S'attaquer à ABCD pour faire baisser le prix du pain

Le spectre d'une famine secoue à nouveau le monde. Les prix des produits de base comme le pain et les pâtes explosent dans le monde entier. Pour des millions de personnes, la catastrophe est imminente. La faute à la guerre ? En partie. Mais surtout à la logique de l’économie capitaliste, et notamment aux groupe des « ABCD », des initiales des quatre grandes multinationales qui contrôlent à elles seules 70 à 90 % du commerce mondial de céréales. Explications.

Le prix de l'insuline est cinq fois trop élevé

Nous payons l’insuline au moins cinq fois trop cher. C'est ce qu'a découvert le service d'études du PTB lorsqu'il s’est penché sur le prix du médicament contre le diabète. Trois producteurs, Eli Lilly, Novo Nordisk et Sanofi, dominent le marché et maintiennent le prix de l’insuline élevé. C’est pourquoi le parti de gauche appelle à un retour à l'intention première de ceux qui l’ont découverte : produire de l’insuline pour le peuple.

Commission sur les dépenses du Parlement wallon : « Une belle victoire mais de nombreuses questions restent sans réponse »

Les récents événements sur des faits de harcèlement de la part du greffier Frédéric Janssens (MR) et les dépenses folles de la nouvelle Maison des parlementaires et du tunnel ont enfin poussé la majorité wallonne (PS-MR-Ecolo) à prendre une initiative : une commission permanente sur le contrôle des comptes du Parlement, avec l’aide d’experts de la Cour des comptes, sera créée et se tiendra de manière publique. Cela tranche avec la méthode actuelle qui consiste à faire approuver les dépenses du Parlement par les parlementaires eux-mêmes, en toute confidentialité.

Grève générale du 9 novembre : le PTB appelle le ministre Dermagne à ne pas signer d’Arrêté royal de blocage salarial

Suite à l’échec des négociations entre interlocuteurs sociaux et à la veille de la grève générale du 9 novembre 2022, le PTB appelle le ministre de l’Emploi, Pierre-Yves Dermagne (PS), à ne pas signer d’Arrêté royal de blocage salarial. « Pour une fois, nous demandons au ministre de l’Emploi de ne rien faire. Il peut sauver son honneur d’homme de gauche en ne signant pas un Arrêté royal qui interdirait les augmentations salariale supérieure à 0 % », explique Raoul Hedebouw, président du PTB.

Élections de mi-mandat aux États-Unis : Biden n'a pas tenu ses promesses

Les élections législatives auront lieu mardi aux États-Unis. Le parti démocrate du président Joe Biden risque bien d’en prendre un coup. Il faut dire que bon nombre des promesses électorales progressistes de Joe Biden ont fini aux oubliettes une fois installé à la présidence…

Mondial au Qatar : s'en prendre aux vrais responsables

Tous les quatre ans, un événement sportif fait vibrer des milliards de personnes : la coupe du monde de football. Réunissant des gens de tous les continents, ce qui pourrait être une fête populaire est pourtant de plus en plus (légitimement) critiquée... Pour autant, pas question de fermer les yeux ni de baisser les bras, au contraire.

Dépenses du Parlement wallon: le rapport confirme le goût des partis traditionnels pour les dépenses luxueuses

Alors qu’un rapport sur les dépenses importantes du Parlement wallon est attendu ce lundi 7 novembre, un article du Soir en publie déjà plusieurs éléments. Ce qui ne manque pas de faire réagir Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au Parlement wallon.

Qui sont les responsables de la libéralisation de l’énergie en Belgique ?

Face à la crise énergétique et la flambée des prix, la remise en cause de la libéralisation du secteur est de plus en plus populaire… Parmi ces voix critiques, on entend aujourd’hui des partis politiques qui ont pourtant été les architectes de cette politique énergétique libérale favorisant les monopoles. Explications.

Refinancement du rail : sur une mauvaise voie, la Vivaldi doit revoir sa copie

Georges Gilkinet, ministre Ecolo de la Mobilité, annonce triomphalement un refinancement record du chemin de fer belge de 3 milliards d'euros. Pourtant, depuis cette annonce, les messages de mécontentement de la part des cheminots, syndicats et usagers du rail se multiplient. Même les CEO d’Infrabel et SNCB ne semblent pas satisfaits. Comment expliquer ces réactions ? Décryptage.