Violences contre des militants pacifistes d’Extinction Rebellion : le PTB exige une réaction de la majorité de la Ville de Bruxelles

Le PTB condamne l’intervention policière qui a lieu hier à Bruxelles contre le rassemblement pacifiste pour le climat, qu’il juge totalement disproportionnée. « Rien ne pouvait justifier un tel recours à la violence, avec dispersion par autopompe et coups de matraques contre des militants pacifistes », réagit la cheffe de groupe du PTB à la Ville de Bruxelles, Mathilde El Bakri, qui interpellera la majorité PS-Ecolo-Groen-Défi à ce sujet.

Levaux, Thiry, Hansen : portraits des trois pyromanes nommés pour éteindre l’incendie chez Nethys

Trois nouveaux administrateurs ont été choisis pour « remettre de l’ordre » dans l’affaire Nethys. Leur profil et leur parcours les inscrivent pourtant tout à fait dans la lignée de Stéphane Moreau et ses acolytes. Portraits.

Jackpot : Cécile Jodogne (DéFi) chipote avec les règles pour toucher les indemnités parlementaires

C’est le député PTB Youssef Handichi qui a mis le doigt où ça fait mal. L’ex-secrétaire d’État bruxelloise et actuelle bourgmestre faisant fonction de Schaerbeek, Cécile Jodogne, a consciemment utilisé une faille dans le règlement du Parlement bruxellois pour toucher le jackpot des indemnités de sortie des parlementaires. Indemnités qu’elle cumule évidemment avec son beau salaire de bourgmestre. On est loin des grands discours de DéFI sur l’éthique et la bonne gouvernance en politique.

Gouvernement flamand : analyse d’un accord froid et antisocial

Alors que le nouveau gouvernement flamand, emmené par le N-VA Jan Jambon, présente un plan pour une Flandre froide et austéritaire, un nouveau vent se fait sentir dans le parlement flamand. Depuis le 26 mai, le PTB y compte quatre élus, qui mènent une opposition combative et ne se sont pas privés de relayer les aspirations des citoyens et de la société civile.

La candidate commissaire européen française, symbole de “L’Europe du fric”, rejetée par le Parlement européen

Pendant la campagne, Marc Botenga vous avait promis que la gauche authentique piquerait au Parlement européen. Promesse tenue.

Nous avons besoin de votre soutien