Fermeture des guichets SNCB : le ministre n'a pas dit la vérité. La mesure doit être retirée

Le PTB a lu avec stupeur le courrier que Sophie Dutordoir, la CEO de la SNCB, a envoyé au ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo). « Il s’avère que le ministre a validé la fermeture des guichets, note Maria Vindevoghel, députée PTB. Pourquoi a-t-il fait croire le contraire ? Il doit s’expliquer rapidement. » « Il doit également faire retirer complètement cette mesure de fermeture des guichets, ajoute Raoul Hedebouw, porte-parole national du PTB. Elle rentre dans une logique axée uniquement sur la rentabilité financière. C’est incompatible avec une vision de service public. » Le parti de gauche interpellera le ministre au Parlement et lance une pétition pour le retrait complet de la mesure.

Maisons de repos : ces sociétés commerciales et immobilières privées qui ont fait du profit avec de l'argent public

« Pendant que l’on presse le personnel comme un citron pour faire des économies, des multinationales et des sociétés immobilières reçoivent des aides publiques, tout en continuant à engranger des bénéfices, constate Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au Parlement wallon. Les maisons de repos commerciales ont ainsi reçu 15 millions d’euros de subventions. Les sociétés immobilières, qui perçoivent des loyers exorbitants auprès des maisons de repos et qui font également d'importants bénéfices, ont aussi bénéficié indirectement de ces aides publiques. » Pour le PTB, ce système de subventionnement doit s’arrêter.

Le PTB veut garantir la finançabilité des étudiants même en cas d'échec de cette année académique

Depuis des mois, les étudiants témoignent des conséquences de la crise du coronavirus sur eux et demandent des perspectives. Pour qu’aucun étudiant ne soit pénalisé par la crise, chacun d’eux doit pouvoir se réinscrire l’année académique prochaine en ayant la garantie qu’il sera financé.

Ashland : après 50 jours de lutte, les travailleurs obtiennent des victoires

Le personnel de l'entreprise chimique Ashland à Doel a fait grève pendant exactement 50 jours. Ouvriers et employés, les trois syndicats unis. Une direction arrogante veut supprimer 39 des 167 emplois. Le reste du personnel était censé prendre en charge le travail supplémentaire, en travaillant plus d'heures pour le même salaire. Après plus d'un mois et demi de grève, les travailleurs ont fait supprimer une grande partie du plan de la direction.

Fermeture d’un guichet sur trois : le PTB appelle le ministre de la Mobilité à rejeter cette mesure

La direction de la SNCB vient d’annoncer la suppression de 44 guichets. « Une gifle pour les usagers et les cheminots », selon Maria Vindevoghel, députée fédérale PTB. « Les guichets restent importants pour servir les usagers plus âgés et ceux qui ne sont pas nés un smartphone dans la main, souligne-t-elle. Une présence dans les gares, c’est aussi plus de sécurité. Pourquoi ne pas transformer les guichets en points d’information sur toute la mobilité douce ? »

Le PTB demande une prolongation du moratoire sur les faillites

Le moratoire sur les faillites prend fin ce 1er février, alors que des secteurs entiers d’activité sont toujours fermés. Le PTB demande d’urgence une prolongation du moratoire de trois mois renouvelable.

Aucun étudiant ne devrait avoir à abandonner ses études à cause de la crise : une centaine d'étudiants interpellent la ministre Glatigny

Une centaine d’étudiants se sont rassemblés à Bruxelles ce matin pour réclamer des perspectives à la ministre de l’Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR). Comac, le mouvement étudiant du PTB, souhaite que la finançabilité des étudiants soit garantie pour l’année prochaine, afin que chaque étudiant conserve la possibilité de recommencer son année en cas d’échec.

Victoire : bientôt la fin des limiteurs d’eau en Wallonie

La lutte pour une vie décente et un accès à l’eau pour tous a engrangé une victoire avec l’engagement de la ministre régionale de l’Environnement de « mettre fin définitivement à l’usage des limiteurs d’eau en Wallonie ».

 

Dans cette crise, il faut protéger les petits indépendants

Marijke est une petite indépendante. Elle a demandé de reporter le remboursement de son crédit bancaire. Sa banque a refusé. Elle devait d'abord utiliser l'argent du compte d'épargne de ses enfants. C'est scandaleux. Dans cette crise, il faut protéger les indépendants et imposer aux banques qu'elles reportent le paiement des emprunts sans conditions.

Nos aînés souffrent dans nos maisons de repos : le PTB veut augmenter les normes d'encadrement

« Le documentaire diffusé hier soir sur la RTBF fait froid dans le dos, déclare Germain Mugemangango, chef de file du PTB au Parlement Wallon. Pendant que nos aînés souffrent dans les maisons de repos, les grands groupes commerciaux font de gros bénéfices. C’est totalement inacceptable. Nous voulons de nouvelles normes contraignantes qui permettent de faire passer nos aînés avant le profit. »

Suivez le PTB