Contrôle technique des motos : quand le gouvernement wallon roule pour les multinationales

La ministre libérale wallonne de la Sécurité routière Valérie De Bue et son gouvernement PS-MR-Ecolo veulent imposer un contrôle technique moto dès 2022. Le député wallon PTB John Beugnies est lui-même motard. « Cette décision imposée par l’Union européenne a été insufflée par le lobbying des grandes entreprises du secteur », affirme-t-il.

La Palestine a besoin de notre aide : soutenez l’hôpital Al Awda à Gaza

Depuis le lundi 10 mai, Gaza subit une nouvelle fois la violence militaire démesurée d'Israël. Le bilan humain est à nouveau dramatique. La population de Gaza a un besoin d'aide médicale et humanitaire de toute urgence. Le PTB appelle à soutenir financièrement la Union of Health Work Committees (UHWC), une organisation partenaire de Viva Salud, ONG belge qui lutte pour le droit à la santé dans le monde.

Plan de relance wallon : Elio Di Rupo veut répartir l'argent pour contenter ses amis politiques plutôt qu'en fonction des besoins des citoyens

Le ministre-président wallon Elio Di Rupo (PS) veut répartir l’argent de la relance wallon Get up Wallonia entre le PS, le MR et Ecolo selon la clé D'hondt. « Les intérêts politiques des partis traditionnels vont donc primer sur les intérêts des Wallons et des Wallonnes », dénonce Germain Mugemangango, chef du groupe PTB au parlement wallon.

Levée des brevets sur les vaccins : une majorité du Parlement européen approuve un amendement du PTB

Une majorité du Parlement européen vient de soutenir un amendement visant à lever les brevets sur le vaccin. L’amendement avait été introduit par Marc Botenga, député européen du PTB, et le groupe de la Gauche au Parlement européen. « Ce vote montre que les lignes bougent, estime Marc Botenga. C’est une victoire importante pour la mobilisation populaire. La Commission européenne devrait en tenir compte. Nous attendons aussi des partis belges qu’ils fassent preuve de cohérence et soutiennent en Belgique la position qu’ils ont soutenue à l’Europe. »

Terrorisme d’extrême-droite : le PTB demande une enquête et des auditions au sommet de l’armée belge

Une chasse à l’homme a actuellement lieu contre Jürgen Conings, un militaire sympathisant d’extrême-droite qui aurait menacé de tuer Marc Van Ranst ainsi que d’autres personnes. L’homme, dangereux et lourdement armé, est très proche de Tomas Boutens, un ex-militaire condamné en 2014 en tant que leader d’un groupe néonazi. Le PTB demande que le gouvernement prenne ses responsabilités et réagisse fermement à cette menace.

Parlement de la Communauté française : le PTB, seul parti à vouloir des sanctions immédiates contre Israël

Ce mercredi 19 mai, tous les partis représentés au Parlement de la Communauté française (PS-Ecolo-MR-cdH-DéFI) ont rejeté la demande du PTB de voter en urgence sa proposition visant à instaurer des sanctions contre l’État d’Israël. Une position que déplore Alice Bernard, cheffe de groupe PTB : « Alors que le peuple palestinien subit la répression des forces armées israéliennes depuis le 7 mai, tous les partis traditionnels ont refusé de considérer qu’il était urgent de prendre des sanctions. »

Électrification du parc de voitures de société : non écologique et très coûteux

La décision du gouvernement fédéral d’électrifier le parc de voitures de société est une pure opération de « greenwashing » qui coûtera extrêmement cher. Cette décision aggravera le problème de la congestion automobile et, paradoxalement, ne réduira pas les émissions de CO2. Cette mesure est donc inefficace et extrêmement coûteuse. « Avec une telle mesure, le gouvernement ne fait que perpétuer le système pervers des voitures salaires, sans opérer de changement vers une mobilité durable », réagit Marco van Hees, député PTB.

5 articles pour comprendre ce qui se passe en Palestine...

... et comment lutter d'ici. Voici une sélection d'articles de Solidaire, le magazine du PTB, pour bien comprendre ce qui se joue actuellement en Palestine.

Nous exigeons le droit à la prépension complète dès l’âge de 58 ans

Celles et ceux qui ont travaillé dur toute leur vie ont droit à la paix et la liberté. C’est pourquoi nous exigeons le droit à la prépension complète dès l’âge de 58 ans. C’est une question de respect.

Salaires : comment Magnette est passé de 2000 % à 0,4 %

« C’est game over pour le patronat », avait déclaré Magnette. Le 1er Mai, Paul Magnette et Conner Rousseau, les présidents des partis socialistes étaient très combatifs. 6 jours plus tard, toute cette combativité avait disparu. Nos salaires sont toujours bloqués à maximum 0,4 % d'augmentation et, à la place ils nous vendent des bons achats. Une arnaque. Comment en est-on arrivé là ? Et surtout, que faire maintenant ? Raoul Hedebouw vous explique.

Suivez le PTB