Pénurie de personnel dans les soins de santé : pour le PTB, « Augmenter la flexibilité n'est pas une solution »

La Vivaldi a approuvé aujourd'hui toute une série de mesures d'urgence visant à remédier à la grave pénurie de personnel dont souffre le secteur des soins de santé. « Le gouvernement veut que les gens fassent plus d'heures supplémentaires et travaillent plus dur. Et il veut employer des pensionnés, des chômeurs et des étudiants dans des flexi-jobs. Ce sont précisément les recettes qui ont plongé le secteur des soins de santé dans l'impasse actuelle. On ne viendra pas à bout du manque de personnel dans ce secteur en s'obstinant dans la même voie », réagit Sofie Merckx, cheffe de groupe PTB à la Chambre et médecin généraliste.

Accord pensions : la rupture de contrat vis-à-vis des métiers pénibles est totale

Après neuf tours de négociations et des dizaines d’heures de discussion, il n’y a rien pour les métiers pénibles dans l’accord de la Vivaldi. Contrairement à toutes les promesses faites lors de l’instauration de la pension à 67 ans. « Même la pension à 60 ans après 42 ans de carrière n’est pas dans l’accord, dénonce Raoul Hedebouw, président du PTB. Il y a pourtant urgence. Les gens n’en peuvent plus. De plus en plus de travailleurs et travailleuses sont malades du boulot. »

200 bénévoles fêtent le premier anniversaire des SolidariTeams à Verviers, capitale de la solidarité

Le 16 juillet 2021, le lendemain des inondations, dans les caves boueuses de Verviers, Pepinster, Hony, Chênée, Trooz, Angleur et Esneux, des centaines de bénévoles se retrouvaient pour aider les sinistrés. Venus de Flandre, de Bruxelles, de Wallonie, ils et elles parlaient une seule et même langue : celle de la solidarité. Les SolidariTeams, une initiative du PTB, étaient nées. Les SolidariTeams sont désormais une organisation en tant que telle et les bénévoles se sont retrouvés, un an après, pour un moment plein d'émotion, d’échanges et de combativité.

Le PTB plonge dans le canal pour avoir plus de piscines en plein air à Bruxelles

Des élus bruxellois du PTB plongent ce jeudi dans le canal pour demander plus de piscines en plein air à Bruxelles. Le parti de gauche demande que le gouvernement bruxellois lance un plan d’urgence pour avoir des endroits et piscines pour nager en plein air dans la capitale.

Bruxelles a besoin de neuf piscines en plein air

Juillet 2022 : c'est l'été et il fait chaud. Ibrahim et Luna ont 18 ans et vivent à Bruxelles. Farah et Bram habitent Bruxelles et ont trois jeunes filles. Avec d'autres jeunes et des familles, ils passent leurs vacances dans la capitale. Ils sont en quête de fraîcheur et d’un endroit où se baigner en plein air. C'est précisément le problème : il n'y a pas de piscines extérieures publiques à Bruxelles. Pas une.

Le PTB s'oppose à l'augmentation des tarifs de la SNCB : « Baissons plutôt les prix »

Le ministre Gilkinet compte-t-il vraiment attirer comme ça les voyageurs vers le train ? se demande Raoul Hedebouw, président du PTB. Une hausse de 9 % des tarifs en février 2023, deux hausses des tarifs par an au lieu d’une, les coûts de l’énergie répercutés sur les prix des billets, toute une série de tickets qui seront non-régulés et en-dehors de tout contrôle… Tout ça après avoir fermé 44 guichets et annoncé la diminution de 2000 emplois sur le rail : c’est à se demander si le ministre Ecolo est au courant que, pour le climat, on a besoin du rail... »

Surprofits des géants de l’énergie : la ministre plie sous la pression, mais ça reste insuffisant

Après des mois de pression de la part du PTB, la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten annonce enfin s’attaquer aux surprofits des multinationales de l’énergie.

Les assurances engrangent des profits malgré les inondations : le PTB veut les faire payer pour créer un fonds pour les sinistrés

Le service d’études du PTB a montré que les grands groupes d’assurances ont continué à engranger des profits malgré les inondations. « C’est 1,2 milliard de profits net en 2021 pour les quatre groupes d’assurance les plus exposés aux inondations. Cela veut dire que les assurances continuent à s’en mettre plein les poches alors qu’un grand nombre de sinistrés n’ont pas encore été remboursés ou l’ont été insuffisamment. Ça n’est pas acceptable », déclare Julien Liradelfo, député PTB au Parlement wallon. Le PTB veut instaurer une taxe exceptionnelle sur les bénéfices du secteur en 2022 pour financer un Fonds de soutien aux sinistrés. 

Une entreprise pharmaceutique prend en otage l'assurance maladie et les personnes atteintes de la mucoviscidose

Si ça ne tenait qu’à la société pharmaceutique Vertex Pharmaceuticals, notre assurance maladie devrait payer un prix de 89 millions d'euros par an pour le médicament Kaftrio, qui sauve les vies de patients atteints de la mucoviscidose. Sur ce montant, 39 millions d'euros disparaissent directement dans les poches des actionnaires. C'est ce que révèlent les calculs du service d'études du PTB.

Julien Liradelfo : « La gestion libérale du gouvernement wallon a coûté des vies »

Entre deux caves à vider, le jeune député wallon du PTB allait à Namur. À la commission d’enquête parlementaire sur les inondations, dont il était le vice-président, plus précisément. Et il en tire des leçons très éloignées de celles des partis traditionnels. Rencontre.