Le PTB exige que le ministre de la Santé oblige la société pharmaceutique GSK à fournir des médicaments essentiels

Un médicament vital, le Clamoxyl IV (pour administration intraveineuse), est indisponible jusqu’à fin de 2019 en raison d'une rupture de stock chez le fabricant GSK. Le PTB demande que le ministre De Block aille en justice pour forcer le géant pharmaceutique à fournir le médicament.

« Pas en notre nom » : les députés flamands du PTB protestent contre le fait que le Vlaams Belang préside le parlement flamand

« Pas en notre nom. » C’est le message que le groupe PTB a envoyé aujourd'hui au Parlement flamand lorsque Filip Dewinter (Vlaams Belang) a pris la parole en tant que président du parlement par intérim. Le président, le N-VA Kris Van Dijck, a en effet dû démissionner, laissant temporairement la place à l’élu d’extrême droite. « Nous ne pensons pas qu'il soit normal qu'une figure de l'extrême droite préside une institution démocratique », a expliqué Jos D'Haese, chef du groupe PTB.

Victoire pour le droit de grève : Volvo Car condamné pour avoir licencié illégalement des grévistes

Le tribunal du travail a condamné ce 12 juillet Volvo Car Gent pour le licenciement illégal de neuf employés au début de l'année dernière. Après une grève spontanée contre la forte augmentation de la charge de travail, Volvo a licencié les employés, malgré des années de service et des évaluations positives. Quatre employés ont déposé plainte et ont obtenu gain de cause. Volvo va devoir verser aux travailleurs entre 20 000 et 24 000 euros d'indemnisation. Le PTB exige une réelle protection contre le licenciement au moyen d'une « Loi Volvo »

Traité UE-Mercosur : un danger pour les peuples et le climat

L’élaboration du traité de libre-échange entre l’Union européenne et le groupe de pays d’Amérique du Sud composant le Mercosur connaît une accélération. Cet accord signifierait pourtant un drame pour l’environnement et l’agriculture. Sans parler des ce qui risque d’atterrir dans nos assiettes. Qu’est-donc que ce traité ? Et pouvons-nous encore l’arrêter ?

PS et Ecolo vont négocier avec le MR : à qui la faute ?

La note Coquelicot du PS et d’Ecolo n’était pas faite pour le PTB. Si le PS et Ecolo vont maintenant négocier avec le MR, c’est avant tout parce que leur note d’orientation (que vous pouvez lire par vous-mêmes ici) vise surtout à continuer une politique libérale, et refuse toute idée de rupture, ce qui la rend bien plus adaptée à une alliance avec le MR. Voici pourquoi elle n’est pas compatible avec ce que défend le PTB.

Nous avons besoin de votre soutien