En Belgique, un ménage paie 1 066 euros de plus pour l'électricité et le gaz que dans les pays voisins

Jamais le fossé énergétique avec nos voisins n'a été aussi important. Aujourd'hui, un ménage belge paie en moyenne 1 066 euros de plus pour l'électricité et le gaz que ses voisins français, néerlandais et britanniques. « Les ménages belges paient le prix de l'inaction des gouvernements dans notre pays. Ils ont pris les mesures les plus faibles qui soient pour compenser la hausse des prix », réagit le député PTB Raoul Hedebouw.

Pourquoi il faut une TVA à 6 % permanente sur l’électricité et les énergies de chauffage

Baisser la TVA sur l’électricité aurait un impact fort négatif sur l’indexation des salaires, affirment certains. En réalité, ce qui pose vraiment problème, c’est la décision du gouvernement de mettre la TVA à 6 % pour seulement quatre mois et seulement sur l’électricité. Le problème ne se pose pas si on appliquait une véritable baisse de TVA plutôt que la tromperie gouvernementale. Explications.  

Annonce de fermeture d’AGC Fleurus : la multinationale doit assumer ses responsabilités pour protéger et développer l’outil

Suite à l’annonce de la fermeture du site d’AGC Fleurus, le PTB apporte toute sa solidarité aux travailleurs et travailleuses du site ainsi qu’à leurs familles. Roberto d’Amico, député fédéral du PTB et ancien ouvrier chez Caterpillar : « J’ai vécu ce genre d’annonces. C’est un coup de couteau dans le dos de ceux et celles qui ont fait la richesse de cette entreprise. Les travailleurs d’AGC ont fait et font beaucoup d’efforts depuis des années. Ils ont toute ma solidarité et mon soutien. »

Le PTB repousse une nouvelle fois les mesures de flexibilité « Omicron »

Face aux mesures « d’urgence » de flexibilité que la Vivaldi veut imposer, le député Gaby Colebunders obtient un second report du vote. « Il s’agit de mesures qui ne se justifient pas sur le terrain, qui ne respectent pas la concertation sociale, qui ne s’attaquent pas à la racine du problème et qui usent toujours plus les travailleurs », dénonce le député Gaby Colebunders.

Le PTB réagit au plan Gilkinet : sans personnel ni ressources supplémentaires, pas de trains supplémentaires

Pour le PTB, doubler le trafic ferroviaire sans investissements supplémentaire dans les infrastructures et le personnel - comme le propose le ministre de la mobilité Gilkinet (Ecolo) - est totalement irréaliste.

L'Europe de la concurrence et des inégalités

Il y a 30 ans, les dirigeants européens signaient le Traité de Maastricht. Ils gravaient dans ce texte les principes de base de l’Union européenne telle que nous la connaissons : l'Europe de la concurrence, du dumping social, de la libéralisation de l'énergie, dont on paie aujourd'hui les conséquences... Dans son livre « Comment osent-ils ? », le Secrétaire général du PTB Peter Mertens, consacrait un chapitre entier sur cette question.

Le rapport de la Creg sur les surprofits du secteur de l’énergie est prêt : le PTB demande la transparence

La Creg, le régulateur fédéral de l'énergie, a finalisé son rapport sur les surprofits que réalise en ce moment le secteur de l’énergie. C’est ce qu’a répondu la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten (Groen) à la question posée aujourd’hui à la Chambre par le député PTB Thierry Warmoes. Le parti de gauche demande dès lors que ce rapport soit rendu public le plus vite possible. « Notre proposition est claire : allons chercher ces surprofits pour financer la baisse des factures pour les ménages », explique Thierry Warmoes. 

Énergie : « Le PTB demande au gouvernement Di Rupo de baisser la facture des familles avec une prime de 150 euros, avec l’argent disponible du fonds Kyoto, maintenant »

Le PTB s’étonne qu’après 6 mois, il n’y ait pas encore d’accord au sein du Gouvernement wallon sur des mesures d’aide à la facture d’énergie. « Le ministre Henry reconnaissait lui-même mercredi que les aides du fédéral étaient insuffisantes, mais aujourd’hui on constate que le Gouvernement wallon a décidé de… ne rien décider. Qu’attendent-ils ? Il y a une urgence, la Région peut accorder maintenant une prime de 150 euros. » réagit Germain Mugemangango, chef de file du PTB au Parlement wallon.

La crise sanitaire ne doit pas servir de prétexte pour rendre les travailleurs plus flexibles : le PTB retarde l’adoption de nouvelles mesures

À la demande expresse du patronat, la Vivaldi entend imposer de nouvelles mesures de flexibilité face au variant Omicron dans les entreprises. Les prépensionnés et les personnes en crédit-temps sont, par exemple, incitées à retourner au travail. Des mesures dites « d’urgence », mais qui, deux ans après le début de la crise, tendent à se répéter. Le PTB appelle à mettre fin à cette politique de démantèlement du droit du travail et parvient à retarder le vote sur l’adoption de ces nouvelles mesures. « Une honte », selon le patronat, qui s’est empressé de manifester son mécontentement sur les réseaux sociaux.

Sofie Merckx (PTB) : « La fermeture des maternités est le symbole d'une réforme qui rate sa cible »

Le débat sur la réforme du financement des hôpitaux est à nouveau ouvert, et c’est une bonne nouvelle. Car le système de financement actuel engendre surconsommation, gaspillage de moyens et épuisement des soignants. La continuité et la qualité des soins n’est plus assurée. Réformer le financement est donc nécessaire et urgent. Face à l’immobilisme des dernières législatures, le plan du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) est ambitieux. Mais il suscite aussi des inquiétudes : d’une part, il a des allures de plan d'austérité, et d’autre part, il rate sa cible en préservant le financement par prestation.