« Voter PTB, c'est un vote de conviction, un vote pour changer la société »

Le 12 mai dernier, Raoul Hedebouw était présent au grand meeting du PTB à Charleroi. À deux semaines du jour des élections, il a parlé des pensions, des enjeux de cette élection pour le parti de gauche et de l’inévitable question de la participation à des majorités.

Le PTB à la Pride pour l’égalité dans la diversité

Samedi 18 mai, des dizaines de milliers de personnes descendront dans les rues de Bruxelles pour la Pride. Cette année, la Pride entend rappeler qu’il faut lutter contre toutes les discriminations. Le PTB participera au cortège pour soutenir activement l’initiative. Il présentera aussi les revendications de son programme fédéral et régional.

Union européenne : face à l’austérité et à la libéralisation, la désobéissance sociale

Une absence hante la campagne électorale pour l’Europe menée par les partis traditionnels. Celle des traités européens. Ou plutôt celle de leur remise en cause. Pourtant, sans rupture avec ces traités, toute promesse de changement réel face au cours actuel de l’Union européenne restera creuse.

Cinq bonnes raisons de participer au camp d'été des Pionniers

Tu as entre 6 et 16 ans ? Tu aimes jouer et t'amuser avec de nouveaux amis de tous les coins du pays ? Et, en plus, d'apprendre toutes sortes de choses sur notre monde ? N'hésite plus, le camp d'été des Pionniers est pour toi !

Tax Justice Day : Marco Van Hees (PTB) propose son aide bénévole au Bureau du Plan pour le calcul de la taxe des millionnaires

Le Réseau pour la Justice Fiscale/ Financiël Actie Netwerk organise aujourd'hui, comme chaque année, le Tax Justice Day, défendant une fiscalité équitable, un impôt sur la fortune et la fin des niches fiscales pour les multinationales. Le PTB soutient évidemment ces demandes.

Le PTB recherche un collaborateur IT (h/f/x)

L’équipe ICT du PTB est à la recherche d’un collaborateur IT pour renforcer l’équipe actuelle. Dans ce travail varié, l’assistance aux utilisateurs, la maintenance et la gestion de l’infrastructure ICT (réseau et machines) et la gestion des logiciels font partie des tâches quotidiennes. Avec le reste de l’équipe, vous fournissez des solutions et des services de qualité en réponse aux demandes ICT du parti. Vous participez à la réflexion sur les améliorations possibles et vous aidez à les analyser, à les développer et à les mettre en œuvre, toujours en concertation avec l’équipe.

Trois Parlements. Le même jour. Personne n’a jamais monté un coup pareil

Trois Parlements. Le même jour. Personne n’a jamais monté un coup pareil : le 26 mai, renforçons le PTB au fédéral, à la Région et à l’Europe. Découvrez le clip de campagne du PTB.

 

Le PTB et Marianne demandent un plan d'action contre le féminicide

Le PTB et son organisation de femmes Marianne pensent que la violence et la violence sexuelle contre les femmes sont sérieusement sous-estimées dans la société, et demandent un plan d'action contre le féminicide. « Il y a un laxisme dans la politique de poursuite des délinquants sexuels qui ne peut plus être toléré, expliquent Peter Mertens, président du PTB, et Maartje De Vries, présidente de Marianne. Nous devons enfin prendre au sérieux la lutte contre la violence à l'égard des femmes. » Le PTB appelle également à une enquête approfondie et critique de la part de la Justice.

Fermeture des Médiathèques, danger pour la culture démocratique

Les activités de prêt des Médiathèques (6 médiathèques fixes localisées en Wallonie et à Bruxelles et 2 discobus regroupés actuellement sous le nom PointCulture) vont être abandonnées. Ce concept unique est un vecteur de démocratie culturelle car il a pour objectif d’offrir un accès abordable et local à des œuvres artistiques (musique et cinéma) à tous. Par ailleurs, les Médiathèques disposent d’une grande collection de musique et de cinéma et proposent de ce fait une offre culturelle large et variée.

Conseillers communaux de Bruxelles-Ville: « Le PTB maintient ses principes »

Fin avril, trois des six conseillers PTB à la Ville de Bruxelles ont décidé de démissionner et de siéger comme indépendants. Ils ne voulaient plus suivre les principes pour lesquels ils avaient été élus et étaient en désaccord avec le fait de ne pas être sur les listes régionales. « Pour un parti en plein essor, il est normal qu’il y ait des maux de croissance qui se manifestent. Nous en avons tiré les leçons et continuons avec nos principes et nos plus de 200 mandataires dans tout le pays », explique Youssef Handichi, député régional et membre de la direction régionale bruxelloise. Voici quelques éléments d'explication sur ces démissions et sur les principes du PTB

Suivez le PTB