Le PTB plus proche de toi et toi plus proche du PTB. Renforce la vague sociale.!

Télécharge notre app

Pouvoir d'achat

Ces dernières années, presque tout est devenu plus cher. Et pas qu'un peu. Mais nos salaires, eux, n'ont pas augmenté. Pendant ce temps, de nombreuses grosses entreprises font des bénéfices records, justement grâce à ces prix élevés. Et le gouvernement ? Il a décidé de bloquer… nos salaires. Nous voulons protéger le porte-feuille des gens en augmentant les salaires et en baissant les prix.

Pourquoi paie-t-on des taxes sur le pain, le lait ou le papier toilette ? Ce sont quand même des biens de première nécessité. Le PTB veut supprimer la TVA sur les aliments et autres produits de base. Ça fera baisser le prix du caddie.

Nos propositions :

  • Nous baissons la TVA sur les denrées alimentaires et les produits de base à 0 %.
  • L'Observatoire des prix vérifie si la réduction de la TVA profite aux consommateurs et ne sert pas à augmenter les bénéfices des entreprises.
  • Si les prix ne baissent pas, le gouvernement interviendra pour les bloquer.

Même en travaillant, ça devient difficile de joindre les deux bouts. Pourtant, le gouvernement interdit les augmentations de salaire alors que les grosses entreprises font des profits records. Diminuons l’argent pour les actionnaires et augmentons nos salaires !

Nos propositions :

  • Supprimer la loi qui bloque nos salaires avec laquelle le gouvernement interdit les augmentations de salaires supérieures à l'indexation.
  • Les travailleurs et les syndicats doivent être libres de négocier les salaires.
  • Nous portons le salaire minimum à 17 euros de l'heure.

On trie déjà nos déchets et, en plus, on doit payer une taxe sur nos poubelles : supprimons cette taxe injuste. Le traitement des déchets doit être un service public et non une source de profits.

Nos propositions :

  • Nous supprimons les taxes communales sur les déchets et revenons à la vente de sacs-poubelle bon marché.

  • Le ramassage des déchets doit être un service public, pas une source de profits pour le privé.

  • Nous appliquons la logique du pollueur-payeur aux vrais pollueurs : les producteurs de déchets, les géants de l’emballage, de l’industrie alimentaire et de la grande distribution.

Le pouvoir d'achat, notre combat

Quoi de neuf

Bénévole faisant remplir la Grande Enquête

104 098 Belges ont rempli la Grande Enquête : le pouvoir d’achat et la justice fiscale sont les principales priorités

Pendant cinq mois, nous avons demandé l’avis de milliers de gens avec la Grande Enquête. À travers tout le pays, 104 098 personnes ont ainsi rempli l’enquête. « Un parti politique qui sonde l’avis d’autant de personnes, c’est un tour de force démocratique inédit », indique notre président Raoul Hedebouw.
Jeudi 29 février 2024
Vrouwelijke betogers voeren actie voor vrije loononderhandelingen

Repartis pour deux ans de blocage des salaires ? Pas question

« Les salaires belges ne devraient pas augmenter avant quelques années », titrait le journal l’Echo le 21 février. Pourtant, nos salaires ont augmenté moins vite que dans les pays voisins.
Vendredi 23 février 2024
David Clarinval (MR), Alexander De Croo (Open VLD), Pierre-Yves Dermagne (PS) et Georges Gilkinet (Ecolo).

Trois ans de gouvernement Vivaldi, c'est 3000 euros de salaire perdus

On le sent tous au moment de passer à la caisse du supermarché ou de payer nos factures : notre pouvoir d'achat n'est plus ce qu'il était. Et pour cause : contrairement à ce qu'il dit partout, le gouvernement n'a pas protégé notre pouvoir d'achat. Pire : il nous a fait perdre 3000 euros sur nos salaires. Explications.
Vendredi 1 décembre 2023
David Clarinval (MR), Alexander De Croo (Open VLD), Pierre-Yves Dermagne (PS) et Georges Gilkinet (Ecolo).

ÉTUDE | Les travailleuses et travailleurs ont perdu en moyenne 3 067 euros de salaire réel sous la Vivaldi

Nos salaires ne se portent pas mieux sous le gouvernement Vivaldi que sous la majorité précédente, la Suédoise. En moyenne, la classe travailleuse a perdu 3 067 euros de salaire réel sous la Vivaldi.
Mercredi 29 novembre 2023

Nos priorités

Raoul Hedebouw et Sofie Merckx

Les visages du changement

Pour mettre vos priorités en tête de l’agenda politique, nous voulons envoyer plus de jeunes et de travailleuses et travailleurs au Parlement.