Qu’attendre du Sommet de l’Otan à Madrid ?

Les 29 et 30 juin 2022, aura lieu à Madrid un Sommet de l’Otan qualifié “d’historique”. Dans le contexte de la guerre en Ukraine, d’une remilitarisation généralisée et de la montée des tensions entre grandes puissances dans le monde, quels seront les grands points abordés et devant quels défis se verra placé le mouvement pour la paix ?

Nabil Boukili (PTB): « Non à l'augmentation du budget militaire. Investissons plutôt dans les besoins sociaux et écologiques »

Après une hausse déjà très importante du budget de la Défense au début de l’année, certains partis veulent encore augmenter ce budget et l'amener à 2 % du PIB. Inacceptable pour Nabil Boukili, député PTB : « Les mêmes qui prêchent la plus grande austérité budgétaire sont en première ligne pour trouver de l’argent pour du matériel militaire offensif. »

Ukraine : Le carillon de la paix résonnera-t-il un jour plus fort que les tambours de guerre ?

Depuis la fin du mois d’avril, les États-Unis sont passés à la vitesse supérieure dans leur approche militaire de la guerre en Ukraine : ils lui fournissent des fonds et des armes lourdes. Excités par l’odeur du sang, les Américains ne veulent rien de moins que la tête de Poutine. Les autres pays de l’Otan suivent le mouvement, y compris l’Union européenne : celle-ci a déjà annoncé un sixième train de sanctions contre la Russie, en plus des livraisons militaires directes. Pendant ce temps, la Russie réalise des essais avec des missiles nucléaires hypersoniques à sa frontière avec la Pologne...

Dans les pays du Sud, une autre vision de la guerre en Ukraine

Le conflit en Ukraine n'est pas perçu de la même manière dans le monde entier. Dans de nombreux pays du Sud du globe, l'attitude des pays occidentaux suscite une grande indignation. C'est pourquoi de plus en plus de pays ne prennent pas parti dans ce conflit.

Nationalisme et capitalisme : qu’est-ce qui motive Poutine à faire la guerre en Ukraine ?

La guerre de Vladimir Poutine contre l'Ukraine est motivée par les intérêts économiques de la classe dirigeante à Moscou. Lorsque l'Union soviétique a été dissoute il y a 30 ans, le système communiste s'est d'abord transformé en une anarchie capitaliste extrême. Une fois devenu président en 2000, Poutine a affirmé sa volonté de remettre la Russie « sur la carte ». Comment ? En offrant de nouvelles perspectives aux capitalistes russes.

Pourquoi la militarisation constitue un danger pour la démocratie

Sans le moindre débat démocratique et alors que les citoyens souffrent de la flambée des prix, les gouvernements des pays européens ont décidé de débloquer des sommes d’argent public considérables afin d’augmenter leurs budgets militaires. Cette militarisation s’accompagne d’une offensive idéologique visant à préparer les esprits à la guerre, tandis que les droits fondamentaux et les libertés démocratiques sont mis sous pression.

Les États-Unis veulent-ils réellement venir en aide au peuple ukrainien ?

Le président des États-Unis Joe Biden se présente volontiers comme un défenseur de la paix et un ami du peuple ukrainien. Mais quelle est vraiment la stratégie de Washington par rapport à la guerre en Ukraine ? Et le bien-être des Ukrainiens est-il vraiment sa priorité ?

5 questions-réponses clés pour ramener la paix en Ukraine

La terrible guerre en Ukraine, suite à l’invasion ordonnée par Poutine, dure depuis plus d’un mois. Comment l’arrêter ? Des sanctions et des livraisons d’armes sont-elles des instruments pour y arriver ? Les négociations diplomatiques sont-elles une illusion ou la seule option réaliste ? Quel rôle peut jouer la petite Belgique ? Et comment construire une alternative à la course à la militarisation ?

Une résolution du PTB au Parlement fédéral condamne la guerre criminelle de Poutine et appelle à des négociations

Le PTB condamne la guerre de la Russie contre l’Ukraine de façon inconditionnelle et sans ambiguïté. Nous avons introduit une proposition de résolution à ce propos à La Chambre. Lors du vote sur la proposition de la majorité, nous avons voté pour les articles de la résolution qui exprimaient cette condamnation forte. Le parti de gauche soutient les appels à un cessez-le-feu, un retrait des troupes et qui soulignent l’importance de solutions diplomatiques.

Bloquer les prix de l’énergie, faire payer les profiteurs de guerre : le plan d’urgence du PTB

Plus la guerre va durer, plus certains vont vouloir faire payer la classe travailleuse. Les prix du gaz et du pétrole battent déjà des records. Les profiteurs de guerre et les spéculateurs font des affaires en or. Il est urgent de prendre des mesures.