Moins d’élèves par classe pour plus d’égalité : le PTB propose une diminution de la taille des classes en début de scolarité

Le PTB défendra ce mardi 30 janvier en commission Éducation du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles une proposition de décret qui institue une moyenne de 15 élèves par classe en maternelles et dans les deux premières années du primaire. « Nous souhaitons également fixer un maximum de 17 élèves pour ces classes », précise Alice Bernard, cheffe de groupe PTB. 

Mardi 30 janvier 2024

« Ce n’est pas un hasard si nous avons choisi de cibler ces premières années de la scolarité », ajoute la députée de gauche. « En effet, des études ont montré que la diminution de la taille des classes est particulièrement efficace dans les premières années. Il a ainsi été montré que les élèves qui profitent de cette mesure en gardent un bénéfice jusqu’à la fin de leur scolarité. » 

« C’est particulièrement le cas pour les jeunes de milieux populaires. C’est donc un moyen de lutter également contre les importantes inégalités scolaires présentes en Belgique. Pour rappel, selon les enquêtes PISA, nous faisons partie des pays dans lesquels l'enseignement est le plus inégalitaire  », insiste Alice Bernard. 

« En plus, les conditions de travail des enseignants ne peuvent que s’améliorer avec une telle mesure. Il s’agit d’ailleurs d’une des revendications principales du mouvement enseignant qui s’est mobilisé à de nombreuses reprises l’année dernière. C’est très important de renforcer l’attractivité du métier quand on connaît la pénurie à laquelle nous sommes confrontés actuellement », conclut la cheffe de groupe.

Qui bosse là-dessus ?