Arrêt de la Cour internationale de justice : Peter Mertens (PTB) demande au gouvernement belge de décréter un embargo militaire immédiat contre Israël

La Cour internationale de justice estime qu'il y avait un risque de génocide contre la population palestinienne de Gaza et a imposé des mesures urgentes à Israël. « Les mesures conservatoires ne doivent pas rester lettre morte, réagit Peter Mertens, député PTB. Il appartient maintenant aux Nations unies d'imposer rapidement un cessez-le-feu, et à la Belgique d'imposer un embargo militaire et d'arrêter les livraisons d'armes à Israël via la Belgique. »

Vendredi 26 janvier 2024

Peter Mertens était le 11 janvier à La Haye pour l'audience de la Cour internationale de Justice à propos de la plainte de l'Afrique du Sud contre Israël pour génocide.

Peter Mertens était le 11 janvier à La Haye pour l'audience de la Cour internationale de Justice à propos de la plainte de l'Afrique du Sud contre Israël pour génocide.

Peter Mertens explique que l'arrêt de la Cour est également contraignant pour notre pays : « Tous les pays qui sont parties à la Convention sur le génocide doivent maintenant prendre des mesures pour empêcher un génocide. Notre pays ne peut plus pratiquer la politique de l'autruche en ce qui concerne les livraisons d'armes vers Israël depuis ou via notre pays. Il est grand temps que le gouvernement fédéral prenne ses responsabilités et impose un embargo militaire strict. »

Peter Mertens a révélé comment la Belgique a exporté 16 000 kilogrammes de poudre à canon vers Israël fin novembre, en pleine guerre contre Gaza. Le député PTB estime que le gouvernement fédéral belge a une responsabilité importante à cet égard : « C'est le rôle de la ministre des Affaires étrangères, Hadja Lahbib, de coordonner la politique étrangère de notre pays. C’est elle qui, suite à cet arrêt de la CIJ, doit convoquer tous les acteurs concernés afin de parvenir à une interdiction nationale d'exportation et de transit d'équipements militaires vers Israël dans les plus brefs délais. Comme elle l'a d'ailleurs fait précédemment à l'égard de la Russie. »

« Bravo à l'Afrique du Sud pour avoir porté plainte contre Israël et sauvé l'honneur de l'humanité, ajoute Peter Mertens. J'étais présent à La Haye lorsque l'Afrique du Sud a défendu sa cause et j'ai été impressionné par son dossier bien documenté. Le fait que l'Afrique du Sud, avec le soutien de nombreux autres pays du Sud, ait déposé la plainte et tire la sonnette d'alarme au niveau international sur d'éventuelles violations des lois sur le génocide est d'autant plus important que ce pays a, lui aussi, été soumis à un régime d'apartheid meurtrier. »

« Nous continuerons, avec un large mouvement de la société civile, à accroître la pression pour faire appliquer des mesures concrètes et obtenir la paix et la justice pour la Palestine », conclut Peter Mertens.