Photo : Belga

Alors que la direction de Nethys poursuit ses négociations avec le fonds américain Providence Equity pour aboutir à la vente du câblo-opérateur VOO, le PTB propose une toute autre direction pour cette entreprise stratégique. « A l’opposé de la privatisation voulue par les partis traditionnels, nous souhaitons transformer VOO en NOO et en faire une véritable EDP, une entreprise démocratique publique », explique Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au Parlement wallon. 

Le service d’études du PTB a étudié en profondeur la situation de la filiale de Nethys VOO. Sa conclusion est claire : « La privatisation de VOO serait une catastrophe économique et sociale pour l’ensemble de la Wallonie, dénonce Germain Mugemangango. Providence est connue pour acheter des entreprises à prix bradés pour s’attaquer ensuite au personnel et aux coûts pour les revendre ensuite plus chères avec des conséquences désastreuses pour les travailleurs. » 

Lire le dossier du PTB

« VOO est une entreprise moderne, saine avec des perspectives de bénéfices important. La vendre au privé reviendrait à poursuivre cette calamiteuse tradition du PS mais aussi des autres partis traditionnels : faire porter les pertes et les investissements par la collectivité pour finalement privatiser les bénéfices en faveur d’une minorité d’affairistes. Pourquoi est-ce que ces bénéfices devraient revenir au privé, maintenant qu'ils vont arriver ?», s’interroge Germain Mugemangango. 

« Il est temps développer une toute autre vision pour VOO, explique Germain Mugemangango. Nous devons mettre cette société au service des usagers, garantir l’emploi, et s’assurer que les investissements réalisés ces dernières années par les actionnaires publics profitent aux citoyens. Le plan du PTB vise à transformer VOO en NOO, en en faisant une Entreprise Démocratique Publique. Ce modèle de société publique défendue par le PTB permet de garantir la défense de l’intérêt général, grâce à son fonctionnement démocratique. Notamment en incluant les travailleurs, les usagers ainsi que des citoyens élus par la population dans ses organes de direction. »

« Le projet NOO du PTB répond aux questions sociales, stratégiques et démocratiques de demain. NOO permettrait aux pouvoirs publics de contrôler le réseau de câblodistribution, notre autoroute de l’information digitale. C’est un secteur stratégique pour le fonctionnement d’une société », insiste le porte-parole francophone du PTB.

« Un tel projet bénéficiera tant aux travailleurs qu’aux citoyens qui auront accès à des services digitaux de qualités et accessibles à tous. Nous voulons que NOO soit à la base des prochaines discussions qui se dérouleront dans les prochains jours sur l’avenir de voo, une des composantes de Nethys », conclut Germain Mugemangango.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Nous avons besoin de votre soutien