Pour la dernière séance de la Chambre, Raoul Hedebouw n’y est pas allé de main morte… Et, à un mois des élections, il a lancé un avertissement clair à la droite.

Suivez le PTB