.

Médecin généraliste, parfaite bilingue, femme de terrain et députée fédérale depuis 2019, Sofie Merckx succède à Raoul Hedebouw comme cheffe de groupe pour le PTB à la Chambre. « Mon engagement a commencé comme étudiante aux côtés des travailleurs de Renault Vilvorde et des Forges de Clabecq et, depuis, j’ai toujours continué à m’engager, que ce soit pour le droit au logement et à la santé ou contre le pouvoir de Big Pharma, explique Sofie Merckx. Je suis fière de pouvoir continuer aujourd’hui tous ces combats comme cheffe de groupe avec tout le collectif du parti »

Raoul Hedebouw, le nouveau président du PTB, témoigne : « En deux ans et demi à peine, Sofie Merckx s’est imposée comme une valeur sûre du Parlement par sa connaissance des dossiers et du terrain. Que ce soit sur la gestion de la pandémie, le droit à l’avortement ou les brevets des vaccins, quand elle mord dans un dossier, elle ne lâche pas et va régulièrement jusqu’à mettre les ministres en difficulté. Ce n’est pas Maggie De Block ou Frank Vandenbroucke qui me contrediront. Le choix s’est donc porté assez logiquement et unanimement sur elle au niveau du groupe parlementaire. C’est aussi très important d’avoir des femmes qui prennent des rôles de premier plan, cela reste un défi tant dans notre parti que dans la société. »

« Je suis honorée de cette confiance qui m’est accordée par le collectif, ajoute Sofie Merckx. Nous avons la chance d’avoir une groupe composé d’ouvriers et d’ouvrières, de camarades venus des quatre coins de la Belgique, qui représentent à la fois l’unité et toute la diversité du pays. Je vais faire de mon mieux pour porter la voix de ce collectif comme cheffe de groupe dans les années qui viennent et de le mettre au service de la lutte sociale ».

Découvrez le portrait de Sofie Merckx

 

PTB