« C’est game over pour le patronat », avait déclaré Magnette. Le 1er Mai, Paul Magnette et Conner Rousseau, les présidents des partis socialistes étaient très combatifs. 6 jours plus tard, toute cette combativité avait disparu. Nos salaires sont toujours bloqués à maximum 0,4 % d'augmentation et, à la place ils nous vendent des bons achats. Une arnaque. Comment en est-on arrivé là ? Et surtout, que faire maintenant ? Raoul Hedebouw vous explique.

Suivez le PTB