La grande majorité des travailleurs et travailleuses voient leurs factures grimper en flèche. Mais le gouvernement préfère protéger les surprofits d'Electrabel que de baisser la TVA sur l'énergie. 500 000 personnes sont malades de longue durée. Mais le gouvernement préfère instaurer des sanctions contre les malades que de s'attaquer aux causes des maladies. Les millionnaires continuent de planquer des milliards dans les paradis fiscaux, comme l'ont montré les Pandora Papers. Mais le gouvernement ne prend aucune mesure pour lutter contre la fraude fiscale. Bref, il y a du pain sur la planche et la Vivaldi pourra compter sur le PTB pour mener une opposition sociale énergique.

Regardez ici l'intégralité de l'intervention de Raoul Hedebouw au Parlement.