Réponse de Raoul Hedebouw sur les inacceptables propos tenus sur le PTB à « Ce n'est pas tous les jours dimanche » (RTL)

Photo Solidaire.

D'inacceptables propos ont été tenus contre le PTB ce 9 juin 2019 sur « Ce n'est pas tous les jours dimanche » (RTL). Raoul Hedebouw réagit.

« Il est insupportable d'entendre des accusations selon lesquelles le PTB agirait par la peur et des menaces aussi grossières que "On connaît des Polonais qui pourraient vous faire du mal", comme l'a affirmé un journaliste indépendant sans preuves sur le plateau de RTL. De tels propos sont de la pure diffamation. Ils n'auraient jamais été autorisés par une rédaction pour un parti traditionnel.

Par ailleurs, oser prétendre qu'au PTB, les membres sont "considérés comme des pions" est sans fondements. Le PTB, c'est aujourd'hui un parti de 18 000 membres. Leur engagement et leur implication sont le coeur de notre parti. Ils oeuvrent quotidiennement à rendre la société meilleure, plus solidaire et plus chaleureuse. Leur engagement est bénévole et désintéressé. Un tel engagement ne peut se réaliser que dans un parti qui met tout en haut de son fonctionnement la démocratie et le fait de tenir compte des avis de tous.

Une autre accusation gratuite est de prétendre que le PTB demande des avertissement-extrait de rôle à ses membres. C'est à nouveau complètement faux. Par contre, il n'est clairement pas possible de monter dans le PTB pour s'enrichir. Le PTB est le seul parti où les cadres et les élus continuent à vivre avec un salaire moyen de travailleur, pas avec le salaire de 6 000 à 11 000 euros par mois de la plupart des politiciens. C'est pour nous une règle d'or. Une manière de toujours rester connecter aux préoccupations du peuple.

Une autre accusation gratuite selon laquelle le PTB interdirait à ses élus d'avoir des contacts avec des membres d'autres partis a été tenue. C'est à nouveau grossier et sans fondements. Des centaines de conseillers communaux et des députés d'autres partis peuvent témoigner du ton cordial utilisé dans les discussions avec eux. La critique ferme d'options politiques différentes n'empêchent pas d'être cordial dans les échanges.

De toute évidence, on tente de noircir par tous les moyens le parti qui dérange. Apporter une voix dissonante à la fanfare libérale qui domine tous les partis gêne manifestement.

Nous continuerons pour notre part à être ce parti de gauche authentique, qui a des principes et qui reste fidèle aux idéaux sociaux qui sont les nôtres. »

L’émission de « C’est pas tous les jours dimanche » reprenait des accusations parues précédemment dans un article intitulé « Le PTB veut tout contrôler » publié dans La Dernière Heure le 23 mai 2019. La direction avait déjà réagi aux accusations tenues dans cet article.


Montrer 2 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Laurent Bodenghien
    a commenté 2019-06-11 22:11:04 +0200
    La déontologie journalistique est mise à mal. Il faut avoir fait une expérience dans le milieu pour réaliser à quel point le travail de vérification des sources peut être bâclé. L’éthique est absente de la profession surtout dans la presse dites de proximité. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que des journalistes sous payés sont obligés de produire des articles à la chaîne. Un article polémique et barré a plus de chance d’être publié. " Tu veux faire un article sur un collectif de chômeurs occupés ? Mais ça n’intéressera personne, Coco !" Voilà comment on en arrive à voir les articles de basses fosses se multiplier .
    Quant à RTL, j’aimerais connaitre la composition de son conseil d’administration. Nous aurions alors un élément de réponse sur le pourquoi de cette attaque contre le Parti…
    La neutralité journalistique est une vaste fumisterie. Il suffit de voir où ont filé les journalistes reconvertis en politique au cours de ces dernières années : Florence Reuter, Frédérique Ries, Olivier Maroy, Michel de Maegd -> Au MR !!! Il faut savoir s’entourer de spécialistes de la communication pour mieux nous tromper.
    La solution, c’est le retour ouvert et assumé d’une presse d’opinion. La neutralité n’est pas neutre et ceux qui prétendent le contraire sont des enfumeurs !
  • fernand soupart
    a commenté 2019-06-11 10:15:04 +0200
    parce que vous dite la vériter et la sa plait pas au autre parti ps , écolo et autre , car pour eux s et du mesonge or que s et eux qui ne dise pas la vériter aux gens , saver quand il a un petit nouveaux dans un groupe en génèrale on ne l écoute jamais on se méfie toujour de lui , ben ici s et la meme chose , vous avez de bonne idée mais pour eux mon et comme je dit arreter de faire la guerre dans le bac a sable il et temps de réagir simon le pays par a le catastrophe mais sa pour certain il s en foute

Nous avons besoin de votre soutien