Les partis de la majorité refusent de toucher aux énormes dotations publiques, mais veulent s’attaquer aux cotisations de membres du PTB

Certains médias annoncent que les partis de la majorité auraient trouvé un accord pour limiter les cotisations des membres du PTB.

Mardi 30 janvier 2024

Raoul Hedebouw

Photo Belga

« Malgré l’engagement dans l’accord de gouvernement, les partis de la majorité Vivaldi refusent obstinément depuis trois ans de revoir le financement extrêmement confortable des partis politiques en Belgique. Aujourd’hui ils auraient trouvé un accord, non pour s’attaquer aux montagnes d’argent public qui s’amassent chaque année dans leurs caisses, mais … pour limiter les cotisations des membres du PTB, le seul parti qui ne dépend pas essentiellement de l’argent public pour son financement. Au lieu de changer un système défaillant, ils s’attaquent au seul parti qui donne le bon exemple, profitant de leur majorité pour affaiblir un parti d’opposition. C’est grave d’un point de vue démocratique et nous n’allons pas laisser faire cela » dénonce le président du PTB Raoul Hedebouw.

Le parti de gauche rappelle que les dotations publiques s’élèvent aujourd’hui à 78 millions d’euros par an. « C’est un montant gigantesque, beaucoup plus élevé que dans les autres pays européens » explique Raoul Hedebouw. Le PTB plaide depuis des années déjà pour une diminution drastique de ces dotations et a déposé une proposition de loi pour les diviser par deux.

Le PTB pointe l’unanimité qui existe aussi bien au niveau de la société civile que de l’ensemble des experts pour revoir fondamentalement le système de financement des partis en Belgique. « Au lieu de cela, les partis de la Vivaldi maintiennent ce système intact et veulent s’en prendre au parti qui propose de faire changer les choses. Personne n’est dupe de la manœuvre déclare Hedebouw. Si ces partis persistent dans cette voie ils font une grave erreur, nous les appelons au contraire à revoir leur plan et à entamer enfin une vraie réforme qui touche aux bases du système ».