« J'ai été submergée toute la semaine. J'étais comme emportée par la mer et je me noyais. Et quand je rentrais à la maison, c'était comme si les vagues m'avaient raménée épuisée sur la plage. » Voilà le message qu’une infirmière a envoyé au président du PTB. Ça n'aurait jamais dû aller si loin.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Suivez le PTB