« Le rapport de force peut aller en faveur de la gauche, mais pour ça on doit mettre un programme offensif et nouveau en avant. » Raoul Hedebouw est revenu ce 10 juin au micro de Matin Première (RTBF) sur les enjeux du moment, et notamment le « Pacte de régression sociale » que veulent imposer les grands patrons de la FEB et les libéraux comme Georges-Louis Bouchez.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Nous avons besoin de votre soutien