Quel mépris. Les travailleurs et travailleuses de Swissport ont bossé dur. Ils se sont cassé le dos au boulot dur et, avec les autres travailleurs de l’aéroport, ils ont généré 392 millions d’euros de profit pour Brussels Airport. Et aujourd’hui, ils apprennent leur licenciement par un simple mail. Et que fait le gouvernement ? Rien. Raoul Hedebouw, député PTB, dénonce cette complaisance et propose des solutions concrètes.


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Rédaction en ligne
    a publié cette page dans Actualités 2020-06-12 14:48:18 +0200

Suivez le PTB