.

Menacer de couper l’eau chez les gens est un moyen efficace pour les faire payer. C'est ce qu'on peut comprendre des propos exprimés en commission du Parlement wallon par la ministre de l'environnement, Céline Tellier (Ecolo), à une question posée par le député du PTB, Jori Dupont.

Ce mardi 21 janvier, dans le cadre d’une discussion en commission avec le Médiateur de la Wallonie, le député PTB Jori Dupont a interpellé la ministre wallonne de l'Environnement, Céline Tellier (Ecolo), au sujet des limiteurs de débit.

« J'ai demandé l'avis de la ministre sur la problématique de la pose des limiteurs d'eau et sur la proposition du médiateur d’au minimum conditionner celui-ci à une décision judiciaire, explique le député PTB. Et elle a donné cette réponse tout à fait inacceptable.  »

Pour elle, « la pose est plutôt une menace de pose qu’une pose réelle. Dans les faits, il y a très peu de poses de limiteurs de débit. Par contre, cette menace permet de recouvrir de 50 à 70 % des montants dus. » 

L'accès à l’eau constitue pourtant un droit fondamental. Ce qui amène d'ailleurs le Médiateur à considérer que « la pose d’un limiteur de débit est contraire à la dignité humaine et aux droits fondamentaux » et que « finalement, il y a peu de différences entre une coupure d’eau et la pose d’un limiteur de débit ». 

« Manifestement, la ministre ne prend aucunement en considération la situation financière des gens et l’importance de l’accès à l’eau. Pour faire une telle déclaration, il faut être profondément antisocial ou complètement déconnecté de la réalité, ou bien les deux, s'étonne le député PTB. Plus de 2 000 ménages en 2018 vivent avec un limiteur d'eau, c'est donc loin d'être rarissime. »

Jori Dupont poursuit : « Au lieu de menacer les familles qui ont du mal avec leurs factures, on ferait mieux, par exemple, d’encourager l’envoi d’assistants sociaux pour trouver des solutions adaptées aux difficultés rencontrées. » 

« Le PTB continuera de se battre pour ce droit fondamental qu’est l'accès à l'eau », conclut le député du parti de gauche. Ce droit commence par le fait de cesser les coupures d’eau et la pose de limiteurs de débit, et ce, dès aujourd’hui. »


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • fernand soupart
    a commenté 2020-01-23 10:57:49 +0100
    de toute façon presque tous les ministre son anti social et cela vas aussi bien les gros lard de patron

Nous avons besoin de votre soutien