180 000 personnes soutiennent la proposition de loi d'initiative citoyenne pour la pension minimum à 1500 euros net. (Photo Solidaire, Sophie Lerouge)

Cela fait 314 jours que la loi d'initiative citoyenne lancée par le PTB pour une pension minimum à 1500 euros net a été introduite. 180 000 personnes l'ont signée, mais elle n'a toujours pas été discutée une seule fois au Parlement. Aujourd'hui, le PTB demande qu'on élargisse la participation des citoyens. Réponse de la majorité ? Elle organise le débat à huis clos...

Depuis les élections, la Chambre travaille sur de nouvelles procédures concernant les pétitions, qui doivent permettre aux citoyens et citoyennes de mettre des sujets à l'ordre du jour du Parlement.

La commission des Pétitions doit donner son avis aujourd'hui sur deux propositions à ce sujet. La première est soumise par un duo étonnant : Ecolo-Groen propose un texte avec la N-VA. Par ailleurs, le groupe parlementaire du PTB a également introduit une proposition. Le parti de gauche veut développer la participation le plus largement possible, et permettre l’adoption de lois d’initiative citoyenne. La proposition des verts et des nationalistes va beaucoup moins loin.

Nadia Moscufo, députée PTB, regrette que cette discussion, qui vise un renouveau politique et l’implication des citoyens, se déroule à huis clos : « Le PTB demande une transparence totale, et réclame que la commission ouvre ses portes au public, au lieu de les fermer. » Le PTB estime que les promesses de l'accord de gouvernement concernant les initiatives citoyennes sont tout de suite brisées.

La proposition du PTB de rendre possible les lois d’initiative citoyenne est innovante, claire et invite les citoyens eux-mêmes à participer directement à notre démocratie. Elle garantit aux citoyens et citoyennes la possibilité de soumettre au Parlement une proposition de loi à part entière, sur laquelle les parlementaires doivent se prononcer. Pour le parti de gauche, les pétitionnaires seraient impliqués dans la procédure du début à la fin.

En décembre 2019, le parti avait déjà déposé une première loi d’initiative citoyenne pour une pension minimum à 1 500 euros net. « À l’heure où je vous parle, plus de 180 000 citoyens ont déjà signé cette pétition. Mais 314 jours plus tard, ce texte n’a toujours pas été une seule fois discuté au Parlement fédéral », dénonce Nadia Moscufo.

Le PTB estime que la proposition des verts et des nationalistes ne permettra pas de véritable initiative citoyenne à part entière. « Cela se limitera plutôt à une jolie coquille vide, » affirme Moscufo. Pour le parti de gauche, cette proposition limiterait la participation des citoyens à une simple prise de parole, n’autorisant les citoyens qu’à venir expliquer un problème. Elle prévoit également des limitations strictes : une seule personne pourra prendre la parole, et son temps de parole sera limité. Enfin, elle ne prévoit aucun autre suivi.


Montrer 3 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Eric Moreels
    a commenté 2020-10-21 09:52:31 +0200
    Avoir une pension a 1500 € net est déjà une belle avancée quand on analyse la situation actuelle. J’en conviens que cette pension à-1500- € net n’est pas un luxe et reste le minimum pour une carrière complète. Je pense qu’il ne faut pas espérer plus dans la situation économique actuelle de notre pays. La crise sanitaire actuelle détruit notre économie et je ne crois pas à une évolution positive de la situation, à court terme voire à moyen terme.
    Concernant le huit clos imposé pour les discussions de la participation citoyenne, je pense que le gouvernement actuel ne veut pas de l’action citoyenne dans ses décisions. Pour ce gouvernement à vision libérale, il n’est pas acceptable que la citoyenneté intervienne dans des négociations. Le pouvoir absolu doit rester aux décideurs politiques, le citoyen n’a qu’à accepter les décisions du gouvernement et point final. Nous sommes dans une dictature déguisée. Lors des élections, le citoyen a l’obligation d’aller voter alors que son choix électoral n’est pas respecté lors de la formation du gouvernement. Il en est de même pour les décisions du gouvernement, le gouvernement impose et le citoyen dispose. Je pense que cette participation citoyenne n’est pas prête à voir le jour.
  • Philippe Demet
    a commenté 2020-10-20 14:36:34 +0200
    Aujourd’hui 1500€ c’est peu ! hors c’est 1500 brut ? c’est encore très peu … Pour mieux vivre raisonnablement faudrait 2000€ NET déjà que tout augmente et nos salaires ne sont pas adapté a l’augmentation …
  • Rédaction en ligne
    a publié cette page dans Actualités 2020-10-20 13:07:39 +0200

Suivez le PTB