.

Le PTB a demandé au président de la commission Énergie de la Chambre d'auditionner la CREG, le régulateur de l'énergie, et la ministre écologiste de l'Énergie Tinne Van der Straeten mardi prochain au parlement fédéral au sujet de potentielles pratiques abusives de la part des fournisseurs d'énergie. En effet, ces derniers augmentent du jour au lendemain les coûts facturés aux consommateurs. Le parti de gauche veut envisager des mesures à prendre pour empêcher au plus vite tout abus potentiel.

 

Dans son dernier rapport mensuel1, la CREG constate que presque tous les fournisseurs ont discrètement augmenté les coûts fixes et les marges dans leurs contrats. Ces coûts peuvent grimper jusqu'à 1 700 euros par an. Ce serait l'une des raisons pour lesquelles les consommateurs n'ont pas encore ressenti la chute des cours boursiers dans leurs factures d'énergie.

La CREG a officiellement demandé des explications aux fournisseurs, qui ont légalement jusqu'au 22 janvier 2023 pour lui répondre. Dans la foulée, le PTB veut organiser une audition de la CREG et de la ministre Van der Straeten le mardi 24 janvier.

« Nous avons déjà interrogé la ministre à ce sujet la semaine dernière », souligne Thierry Warmoes, député PTB. « Elle nous a répondu vouloir attendre d'abord le complément d'enquête de la CREG.2 Il n’y a pas de temps à perdre. Le Parlement doit examiner au plus vite et en toute transparence les pratiques des fournisseurs. Nous pourrons alors prendre immédiatement les mesures nécessaires pour mettre fin à tout abus. »

 

1 Évolution des prix en décembre 2022 des différents produits sur le marché de détail par rapport aux prix de gros, rapport de la CREG (RA)3205/11, 22 décembre 2022  2 Compte-rendu intégral, commission de l'énergie, de l'environnement et du climat, 10/1/23 https://www.lachambre.be/doc/CCRI/pdf/55/ic951.pdf (p. 40 et suivantes)