Photo Solidaire, Fabienne Pennewaert

Samedi 18 mai, des dizaines de milliers de personnes descendront dans les rues de Bruxelles pour la Pride. Cette année, la Pride entend rappeler qu’il faut lutter contre toutes les discriminations. Le PTB participera au cortège pour soutenir activement l’initiative. Il présentera aussi les revendications de son programme fédéral et régional.

Depuis ses origines, où elle était interdite car jugée trop subversive, la parade de la Pride se veut à la fois festive et revendicative. Cette année le thème est l’intersectionnalité : nos identités sont multiples et chacun.e peut souffrir de différentes sources de discriminations qui souvent s’additionnent. Etre une femme, être noir.e, être musulman.e, être transgenre, être homo, être d’origine ouvrière… Toute cette diversité qui devrait être une richesse pour la société se transforme trop souvent en exclusion et pauvreté. Notre société ne donne ni les mêmes chances ni les mêmes droits à chacun, et elle organise la concurrence et la division. Les plus faibles sont affaiblis par les lois du marché, par des idéologies haineuses et des schémas patriarcaux ou racistes, mais aussi par les politiques d’austérité et les coupes budgétaires dans les services publics et le milieu associatif. Ce sont la solidarité et la convergence des luttes pour nos droits sociaux et démocratiques qui sont les vrais moteurs pour l’avenir de notre société.

50 ans !

Ce thème permet également de rappeler l’origine de la Pride : les émeutes et manifestations dites de Stonewall en 1969, d’après le nom d’un bar new yorkais qui était fréquenté par un public aux identités et orientations sexuelles très diverses, un public des quartiers populaires, immigré, marginalisé. C’est pour se défendre du harcèlement et des violences de la police que ces personnes se sont unies. Elles ont initié, grâce à leurs luttes, une série d’avancées majeures pour les droits des personnes LGBT+.

Après trois décennies de combats suivis d’importantes avancées législatives pour les LGBT+, il reste encore beaucoup de chemin à faire. D’une part, les lois doivent encore être réformées, notamment pour les personnes transgenres. D’autre part, on manque souvent de volonté politique pour que l’égalité soit réalisée dans les faits. Les discriminations à l’emploi, au logement, à la santé, à l’administration sont encore très présentes. Se promener main dans la main en rue est toujours un prétexte pour les insultes et même les violences physiques. L’exclusion sociale est telle que le taux de tentatives de suicide des jeunes LGBT+ est 3 fois plus élevé que celui des jeunes hétéros, et qu’environ 1 personne transgenre sur 4 a tenté de se suicider.

Le PTB défend une vision de la société inclusive pour l’ensemble de la population. Pour changer les choses radicalement, nous développons 5 axes de mesures dans notre programme :

  1. Lutter contre les violences et les discriminations.
  2. Soutenir le milieu associatif de manière structurelle et indépendante.
  3. Rendre les administrations et services publics exemplaires.
  4. Faire de l’enseignement le premier outil de sensibilisation.
  5. Développer des soins de santé accessible et de qualité.

 

 




Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Gardons le contact