Peter Mertens et Raoul Hedebouw. (Photo Solidaire, Salim Hellalet)

Après cinq années de longues discussions, le Parlement fédéral a reconnu ce jeudi 4 avril au soir le PTB comme un parti national, avec le droit à une pleine dotation pour tous les votes qu’il a obtenus dans toute la Belgique.

« Cela aurait dû être une évidence depuis bien plus longtemps, déclare avec satisfaction Peter Mertens, le président du PTB. "Nous sommes un même parti pour tout le pays. Avec un seul conseil national, un seul programme électoral fédéral, un seul service d'études, une seule comptabilité, etc. Nous avons des membres de Liège à Ostende et de Turnhout à Mons. La N-VA veut scinder notre pays en deux et veut aussi diviser tous les partis en deux. Ils n'ont pas réussi. Le PTB a enfin été reconnu pour ce qu'il est : un parti national bilingue, actif dans tout le pays. »

« Le vote intervenu cette nuit au Parlement fédéral met fin au harcèlement financier et à l'abus de pouvoir à l’encontre du PTB, explique Peter Mertens. Il est inconcevable que les partis qui nagent dans l'argent, en particulier la N-VA et l'Open Vld, font tout ce qu'ils peuvent pour en priver les plus petits partis. En cinq ans, la N-VA a reçu plus de 70 millions d'euros de dotation des caisses de l'État. Et ce parti a fait tout son possible pour bloquer les 1,5 million d'euros auxquels le PTB avait droit. C'est l'arrogance du pouvoir. Mais à la fin, l'arrogant Goliath a dû perdre contre le petit David. »

Fondamentalement, le PTB appelle à une réforme de l'ensemble du système de dotation. « Je plaidais déjà dans ce sens dans le livre "Au pays des profiteurs" que j’ai écrit il y a deux ans, insiste Peter Mertens. Nulle part ailleurs, les grands partis ne sont autant sous perfusion des subsides de l'État que dans notre pays. Et nulle part ailleurs les partis au pouvoir ne sont autant favorisés. Il serait préférable de passer à un système de dotations plus réduites et plus équitables pour tous les partis. »

« Bien sûr, nous sommes satisfaits de recevoir la part de notre dotation qui était bloquée depuis cinq ans. Nous allons investir cet argent dans le développement de notre parti, conclut le président du PTB. Pour nos campagnes, nous faisons ce que nous avons toujours fait : nous nous appuyons sur les gens et leurs dons, qui vont de 1 à 500 euros. Nous sommes d’ailleurs les pionniers du crowdfunding politique dans notre pays. Nous avons beaucoup de donateurs, et c'est grâce à ces multiples dons que nous pouvons rester indépendants des grandes puissances de l'argent. Nous continuerons donc à le faire. »


Montrer 4 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Luc Watelet
    a commenté 2019-04-07 23:56:41 +0200
    Félicitations !! Enfin un petit peu de justice ! Merci de vous battre pour nous.
  • jean marie lenaerts
    a commenté 2019-04-05 18:54:50 +0200
    Bonsoir , ENFIN justice a été rendu , mais pourquoi ces grand partis ……?? ont – ils si peur , du PTB ….? Ha oui, seul parti, qui pense au travailleur et a tout le monde pour une égalité , juste et correct , évidemment sa ne plait pas au President Bart …..? ( N -VA )qui ne pense qu’a une chose , DEVENIR UN JOUR LE PREMIER PRESIDENT DE LA FLANDE INDEPENDANTISTE , il et d’autre n’ont pas encore compris , que nous sommes tous sur une petite boule , dans l’univers ..????
  • Bruno Duboisdenghien
    a commenté 2019-04-05 17:58:29 +0200
    Je ne suis pas membre du PTB mais je suis heureux que vous ayez obtenu ce qui est juste.
  • Dionisio Casielles Paz
    a commenté 2019-04-05 17:58:02 +0200
    Félicitations !! Il était temps !!!

Nous avons besoin de votre soutien