Le PTB demande que la Belgique soutienne la levée des brevets sur le vaccin contre le Covid auprès de l'Organisation mondiale du Commerce

Photo Solidaire, Sofia Touhami.

Le gouvernement fédéral doit se prononcer clairement en faveur de la levée des brevets sur le vaccin contre le Covid-19. C'est ce que demande le PTB à la veille d'une nouvelle réunion importante de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), ce vendredi 30 avril.

La proposition bénéficie d'un soutien croissant au sein de l’Organisation. Le parti de gauche interpellera le gouvernement à ce sujet ce jeudi au Parlement. La position de la Belgique fera ensuite l’objet d’un vote. « Il est temps que le gouvernement joue cartes sur table. La situation actuelle n'est plus tenable dans notre pays, et certainement pas dans le reste du monde. Dans des pays comme le Brésil et l'Inde, une catastrophe humanitaire est en train de se produire. Il serait criminel de continuer à bloquer la proposition de lever les brevets », déclare Sofie Merckx, députée du PTB.

« Les lignes bougent dans ce dossier. Il y a un peu de changement dans l'air », répond la nouvelle directrice générale de l'OMC, Ngozi Okonjo-Iweala, maintenant que les États-Unis envisagent également de lever la protection par brevet des vaccins contre le Covid. Au sein de l'OMC, une proposition concrète de l'Inde et de l'Afrique du Sud bénéficie actuellement du soutien d'une centaine de pays. « Jusqu'à présent, notre pays et l'Union européenne ont bloqué cette proposition. Il est grand temps que le gouvernement belge change de position », estime Sofie Merckx.

« Grâce à la pression d’en bas, nous avons vu que certains partis commencent déjà à changer d'avis. Nous avons été heureux d'apprendre que la ministre de la Coopération au développement, Meryame Kitir, soutient désormais la proposition de lever les brevets. Selon elle, c'est également la position du gouvernement fédéral. Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, et la ministre Sophie Wilmès (MR également) ont toutefois indiqué qu'ils ne soutiendraient pas cette proposition. Qu'en est-il ? Nous voulons que la position du gouvernement belge soit clarifiée le plus rapidement possible », ajoute Sofie Merckx.

Le PTB a déposé une interpellation qui sera suivie d'un vote lors de la séance plénière de la Chambre jeudi. « Avec ce vote, nous voulons que les partis au pouvoir jouent cartes sur table. Nous demandons que la Belgique, en tant qu'État membre, adopte une position officielle en faveur de la levée des brevets lors de la réunion de l'Organisation mondiale du Commerce de vendredi prochain. Cela constituerait un signal important pour les autres pays européens », explique Sofie Merckx.

Il est important pour le monde entier que davantage de vaccins soient produits et distribués le plus rapidement possible. Nous ne serons pas à l’abri tant que tout le monde ne sera pas en sécurité. Si la technologie de production est rendue disponible, les Nations unies et l'Organisation mondiale de la Santé estiment que 60 % de la population mondiale pourrait être vaccinée cette année encore. « Le gouvernement ne peut plus prendre pour prétexte que la levée des brevets ne résout pas les problèmes ici et maintenant. Les experts montrent que la production peut être lancée endéans les 3 mois environ. Notre proposition est sur la table depuis avril 2020. Si des mesures immédiates avaient été prises, la capacité de production aurait pu être plus que doublée à l’heure actuelle », conclut Sofie Merckx.

Soutenez l'initiative citoyenne européenne pour enlever les vaccins des mains de Big Pharma

Suivez le PTB