Photo Shutterstock

Les prix dans les supermarchés ont augmenté de plus de 12% en un an, observe Test-Achats. Aller faire ses courses en France, même depuis Bruxelles, est aujourd’hui plus abordable. Le même panier de courses coûte 300 euros alors qu’on paye 500 euros en Belgique… “Comment se fait-il que les mêmes produits, achetés dans les mêmes magasins, coûtent si chers en Belgique ?” questionne Roberto D’Amico, député fédéral PTB.

“J’ai écrit à la Commission Économie pour auditionner en urgence l'Observatoire des prix et comprendre d’où viennent ces différences” ajoute le député carolo qui précise ses inquiétudes : “Les géants de la distribution profitent probablement de l’inflation pour augmenter leurs marges… Il faut tirer ça au clair !”

Membre de la commission Economie, Roberto D’Amico a questionné à de nombreuses reprises le Ministre Dermagne (PS) sur les augmentations de prix, dès le début du mois de février, avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie. L’Observatoire des prix doit réaliser une étude sur les marges bénéficiaires des entreprises en Belgique et les comparer avec celles des pays voisins… “J’aimerais savoir où en est l’Observatoire dans cette étude et s’ils peuvent déjà nous communiquer des conclusions intermédiaires” précise le député PTB.

Des témoignages affluent de tout le pays pour dénoncer les prix particulièrement élevés dans les supermarchés belges et la différence avec les prix observés dans les magasins français. “Je connais des gens dans ma région qui vont faire leurs courses à Maubeuge… Vu la différence de prix, les 40 kilomètres sont vite rentabilisés. Le gouvernement ne peut pas rester spectateur face à cette situation, il faut questionner l’origine de ces augmentations… et limiter les prix.” conclut Roberto D’Amico.