.

« La crise sanitaire du coronavirus ne peut être suivie d’une crise sociale catastrophique, déclare Germain Mugemangango, chef de groupe PTB au parlement wallon. C’est pourquoi le PTB introduira une résolution au Parlement wallon pour demander un soutien de 200 euros pour les familles qui ont vu leurs revenus impactés par la crise du coronavirus et leur permettre de faire face aux factures d’eau et d’énergie. »

Cette mesure viserait les ménages dont un membre est en chômage temporaire ou dont un membre a vu ses activités d’indépendant mises à l’arrêt ou quasi à l’arrêt suite à la crise du coronavirus.

« Avant la crise, un grand nombre de ménages wallons étaient déjà en danger de précarité économique et énergétiques, plus d’une famille sur quatre selon les derniers chiffres, rappelle Germain Mugemangango. Avec 1,25 millions de Belges au chômage temporaire et 60 % des indépendants qui voient leur chiffres d’affaires diminuer, les familles wallonnes auront du mal à faire face à leurs factures. »

« Oxfam nous alerte sur le fait que que la crise du coronavirus pourrait faire basculer un demi-milliard de personnes en plus dans la pauvreté dans le monde. Chez nous, la Plateforme de lutte contre la précarité énergétique exprime également les même craintes, poursuit le député de gauche. Le gouvernement doit donc agir pour empêcher que la crise sociale ne s’accentue en Wallonie. »

« Cette mesure a déjà été introduite le 20 mars dernier par le gouvernement flamand pour soutenir les familles du nord du pays, conclut Germain Mugemangango. Il n’y a aucune raison que ce qui est possible en Flandre ne le soit pas en Wallonie. »


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Yves Labbé
    a commenté 2020-04-15 11:11:35 +0200
    Bonjour,
    C’est une très bonne idée, car nous sommes confinés à résidence 24/7 depuis un mois et ça va durer un mois encore.
    Que nous soyons isolé ou une famille, nous faisons exploser notre consommation d’énergie, surtout l’électricité (21% toujours ! ), cela, pas seulement en éclairage, mais la télévision qui va du matin au soir, les jeux vidéos, et aussi la cuisine qui a un regain d’activité !
    La four (très énergivore) , les mixers, fers à gaufres, etc… Ils nous aident à passer ce confinement en nous préparant une douceur ! Ces 200 € nous aideraient beaucoup pour chaque mois passés à attendre le déconfinement.
    Ma saison comme guide à la Citadelle de Dinant est bien compromise, cette année ! Pas de contrat, cette année !
    Cela veut dire pas de congés payés l’an prochain !
    Est-ce que les CDD du secteur touristique et horeca n’auront rien à recevoir ?
    Mes aides aux chômage (impulsion +) seront-ils reportés à l’an prochain pour aider mon employeur ?
    Merci de m’avoir lu jusque là…
    Yves LABBE, 57 ans, Charleroi.

Nous avons besoin de votre soutien