.

Alors que le laboratoire de référence de l’hôpital universitaire de Louvain est obligé de limiter le nombre de tests de coronavirus et de donner la priorité aux cas les plus urgents en raison d’une pénurie, certains laboratoires offrent la possibilité de réaliser des tests de manière plus large. Contre paiement. « Les prix qu’ils demandent explosent, jusqu’à 75 euros le test, dénonce Sofie Merckx, députée fédérale du PTB et médecin généraliste à Médecine pour le peuple. Entièrement aux frais du patient. » Sofie Merckx a eu elle-même en ligne plusieurs laboratoires. Ce jeudi 12 mars, au Parlement, elle va interpeller la ministre de la Santé, Maggie De Block, à ce sujet.

La décision d’introduire un système de triage et de traiter en priorité les échantillons les plus urgents a été prise en raison d’une pénurie aiguë de réactifs, le produit chimique nécessaire pour effectuer les tests de coronavirus. « Il y a eu un effondrement des stocks mondiaux. Comment ces laboratoires les obtiennent-ils ? », se demande Sofie Merckx.

Pour le parti de gauche, la responsabilité incombe au gouvernement, car il n’a pas immédiatement mobilisé les ressources nécessaires qui étaient disponibles dans notre pays. « Certains laboratoires en profitent maintenant pour demander des prix exorbitants pour les tests de coronavirus, condamne Sofie Merckx. Nous en arrivons ainsi à la situation où ce sont les patients qui peuvent mettre de l’argent sur la table qui sont testés, et non ceux qui en ont le plus besoin. Pour nous, le gouvernement doit saisir les réactifs disponibles et les déployer en fonction des besoins. Les tests doivent également être totalement gratuits pour les patients. »

Plusieurs médecins des maisons médicales de Médecine pour le peuple, dont Sofie Merckx, ont été contactés par des laboratoires qui ont proposé de tester également les patients qui ne répondaient pas aux critères établis. « Cependant, les tests qui ne correspondent pas aux cas définis ne sont actuellement pas remboursés par l’Inami et sont entièrement à la charge des patients, explique Sofie Merckx. Notre enquête montre que les laboratoires demandent pour cela jusqu’à 75 euros, ce qui représente plus du double du prix de revient. Beaucoup de gens sont aujourd’hui très inquiets d’être infectés et certains semblent profiter de cette inquiétude pour faire du profit. Nous ne pouvons l’accepter. »

Le PTB exige que tous les réactifs disponibles dans notre pays soient saisis puis utilisés en fonction des besoins prioritaires. Les laboratoires doivent appliquer les mêmes prix et les tests doivent être gratuits pour les patients, via un remboursement par l’Inami. Dans ce contexte, le parti de gauche réitère sa demande de nommer immédiatement un Commissaire fédéral au coronavirus. « Un tel commissaire doit être au-dessus de la pagaille institutionnelle, en mettant la santé des citoyens au premier plan, et pas les intérêts économiques à court terme et la soif de profit de certains », conclut Sofie Merckx.

Ci-dessous : exemple de lettre reçue d’un laboratoire.


Montrer 4 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • robert roeck
    a commenté 2020-03-20 15:01:00 +0100
    Il faudrait confisquer les stocks de masques et de tests chez les quelques profiteurs qui spéculent sur la santé des personnes qui se s’exposent à fond pour servir les malades et la population entière. Et fermer leur boutique pour leur non-respect de la dignité humaine.
  • jean marie lenaerts
    a commenté 2020-03-15 13:42:22 +0100
    Je voudrai , que vous lisiez un peu plus l’histoire des 100 dernière années , TOUT les événements ont une origine FINANCIERS , toutes sans aucune exception quelques soit , guerre pétrole , révolution , grippe espagnole de 1918 …? crise monétaire de 1929 et 2008 ,…..et celle – ci est pareil , nous allons voir les catastrophes dans quelques mois , mais surtout l’année prochaine, puisque , c’est jusqu’au 31 /12 que se clôture une année comptable , je vous passe les détailles , comment s’en sortir , ….. soit faire tourner la planche a billet ….?? MAIS BCE ne voudra pas , ….?et dette public plus grand , et banques plus riche ….?? puisque traite de maastricht , dans les année 90 , et de toute façons il faut re nationalisé , beaucoup de choses , investir dans les soins de santé et SURTOUT TERMINER AVEC LES ASSURANCES HOSPITALIER A 200 % ET 300 % car les médecins chirurgiens soigne d’abord ceux la , SA LES RAPPORTES PLUS , DONC STOP , va t’on le FAIRE …….hahahahahaha bien sur que non , d’ou l’inégalité , devant la même maladie ou opération , FINIR AVEC CELA , QUELQU’UN DOIT AVOIR DES -…….. ET DIRE STOP qui fera ….????
  • Giancarlo Del Biondo
    a commenté 2020-03-15 12:38:19 +0100
    Chers citoyens voici encore une preuve de la bonne gestion de nos dirigeants tu as de l’argent tu vis ,tu en as pas tu crève!!!!!!
  • fernand soupart
    a commenté 2020-03-12 21:49:15 +0100
    vous savez nos ministre son telllement idiot mais alors idot a se point , son meme pas capable de prendre des décsions surtout la debloc qui fait une faute grave alors trés grave car na pas pris les mesure qu il falais , une chose me faite plus confiance a ce gouvernement sur tout a la premeire ministre qui se mouille pas voir aussi david carnival et Pierre-Yves Jeholet son des imcapable a 1000% QUE FOND CES TYPE AU GOUVERNEMENT je demande aux gen de descendre dans la rue ( quand sa ira MIEUX) et de leur foutre un coup pied au cul

Nous avons besoin de votre soutien