Photo : Bruno Bauwens

Raoul Hedebouw, porte-parole du PTB : « Le gouvernement doit maintenant respecter la décision du Parlement et mettre l'argent à disposition du secteur des soins de santé. »

La Chambre des représentant vient de décider à une large majorité d’approuver le budget en douzième provisoire, avec l’amendement du PTB pour les blouses blanches. Raoul Hedebouw se montre satisfait : « avec cette décision, le fonds d’urgence de 67 millions d’euros pour le secteur des soins de santé est définitivement inclus dans le budget pour les deux prochains mois. Nous avions déjà déposé cet amendement en juillet de cette année mais il avait été rejeté. S’il existe aujourd’hui, c’est principalement dû aux actions sociales des blouses blanches qui ont accru la pression ces derniers mois. »

Une heure avant le vote, le parti de gauche organisait un rassemblement devant les portes du Parlement, en apportant des témoignages du monde du travail. « Les besoins sont énormes, explique Raoul Hedebouw. Le personnel soignant travaille avec des gens. Les blouses blanches tirent l’alarme de la société depuis des mois. Horaires impossibles, précarité des conditions de travail, impossibilité de prendre deux semaines consécutives de congé, manque de personnel, surmenage. Les gens du secteur de la santé méritent le respect, c'est de cela qu’il s'agit. »

Le PTB avertit également le gouvernement : « Pas question de contourner l’amendement ». « Au cours des six derniers jours, le gouvernement minoritaire a fait tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas allouer les 67 millions d'euros à un secteur en difficulté. Ce gouvernement minoritaire doit maintenant respecter et appliquer la décision du Parlement. C’est aussi ce que dit la Constitution. Point. », explique Raoul Hedebouw.

Le porte-parole du PTB rejette également les autres arguments du gouvernement. « Le fait que le gouvernement soit en affaires courantes ne l’empêche pas de prendre des mesures d'urgence. En 2011, la gouvernement a déclaré la guerre à la Libye alors qu’il était en affaires courantes. C’était apparemment possible de prendre une telle décision à l’époque. Et maintenant, 67 millions d’euros pour le secteur de la santé ne seraient pas possibles ? Ils doivent être un peu sérieux. », réagit Raoul Hedebouw.


Montrer 4 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Marc Hart
    a commenté 2019-11-04 08:01:45 +0100
    Bonjour à tous, quelqu’un peut me dire comment les 67 millions vont être distribués dans le secteur soins de santé pour le personnel soignant???
    Qu’est ce qui va changer au quotidien dans leur travail grâce à ce budget?
    Je suis infirmier, je travail dans un hôpital, je peux vous confirmer qu’un ouvrier qualifié qui travaille à l’usine gagne plus que moi. Sans pour cela dénigrer leur profession, mais le niveau d’étude et les responsabilités sont différentes.
  • David Termini
    a commenté 2019-11-02 21:05:34 +0100
    Tant que ce n’est pas déshabiller Pierre pour habiller Paul
  • fernand soupart
    a commenté 2019-10-31 18:58:13 +0100
    je suis content que s et approuver , car il en on bien besoin , mais reste temps de chose a faire et plus encore , les pension , les salaire , le revenu universel , etc etc mais mais seront t il approuver un jour la et toute la qustion déjà avec les pension aurons nous une pension a 1500 hum j en doute fort , déjà que les fimance de la belgique son pas au beau fixe avec tous les connerie que charlot a fait et cie donc hum s en doute , déjà que l on déjà fait des pétition et alors on a eu 50000 signature et puis rien donc a voir
  • Rédaction en ligne
    a publié cette page dans Actualités 2019-10-31 15:20:35 +0100

Nous avons besoin de votre soutien