Peter Mertens, président du PTB. (Photo Salim Hellalet)

« C’est la même politique que le gouvernement précédent, réagit Peter Mertens, le président du PTB, à l’annonce de l’accord du gouvernement Vivaldi. Les libéraux impriment leur marque : il n’y aura pas de taxe des millionnaires, l’âge de la pension reste à 67 ans, malgré toutes les promesses, et les salaires restent bloqués. Ce n’est pas pour cela que les gens ont voté le 26 mai. » Le PTB promet une forte opposition de gauche, tant au Parlement que dans la rue.

Le président du PTB, Peter Mertens, voit dans l’accord de coalition des partis Vivaldi avant tout une grande continuité avec la politique libérale du gouvernement Michel. « Ils poursuivent simplement la politique de la Suédoise. Pourtant, les partis de gauche avaient promis d’introduire un impôt sur la fortune et d’abaisser l’âge de la pension à 65 ans. Les ministres de la Vivaldi n’ont même pas encore prêté serment que ces promesses électorales ont été mises à la poubelle. »

Pour le président du PTB, l’absence d’une taxe des millionnaires est inacceptable : « L’inégalité sociale dans notre pays est plus grande que jamais. Mais les libéraux obtiennent gain de cause : il n’y aura pas d’impôt sur les millionnaires. C’est encore une fois les travailleurs et travailleuses qui font tourner le pays qui devront payer la facture. Nous ne l’acceptons pas et nous battrons avec acharnement, au Parlement et dans la rue, pour l’éviter. »

La pension minimum à 1500 euros, fer de lance du PTB dans la campagne électorale, figure dans l’accord de coalition. « C’est le résultat de quatre années d’une intense campagne menée par le PTB, souligne Peter Mertens. Mais on n’y est pas encore. Il reste de grandes questions sur le montant exact, le calendrier et le financement. De plus, deux personnes sur trois n’auront pas droit à la version que propose la Vivaldi, car elles n’atteignent pas 45 ans de carrière. Nous voulons 1 500 euros nets, maintenant et pour tout le monde. »

« Après presque 500 jours de petits jeux et de mauvais théâtre politique, nous nous retrouvons avec la même politique libérale que le gouvernement Michel. Cette même politique qui a été sanctionnée par les électeurs le 26 mai. Apparemment, les partis traditionnels n’ont toujours pas compris ce signal. Le peuple n’a pas voté pour cela », déplore Peter Mertens. Et de conclure : « Nous pouvons promettre une chose : nous mènerons une solide opposition de gauche, sociale, tant au Nord qu’au Centre et au Sud du pays. Au Parlement, mais aussi dans la rue. »


Montrer 6 réactions

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Eric Moreels
    a commenté 2020-10-07 10:03:42 +0200
    Avec cette levée du secret bancaire, ce gouvernement nous fait croire que les braconniers vont devenir des gardes-chasses. Il est bien connu qu’un braconnier reconverti en garde-chasse restera toujours un braconnier.
  • Pascal Van Merhaeghe
    a commenté 2020-10-03 18:08:17 +0200
    Bonjour, Magnette et le gouvernement nous annonce la levée du secret bancaire, ça va “chier” pour les profiteurs. Si je comprend bien la chasse aux fraudeurs est ouverte et sera donc organisée par d’ honnêtes braconniers. Un monde nouveau s’ annonce….lolllll
  • Pascal Van Merhaeghe
    a commenté 2020-10-01 18:13:00 +0200
    Bonjour,
    Une chose est certaine c’est que durant quatre années “en principe” et qu’avec les quasi 500 journées passées, c’est une législature de presque six années de doctrine néolibérale sans compter la précédente qui continue. Et nous aurons encore droit aux effets d’annonce sans lendemain et à nous rabâcher la rhétorique floue et vide n’ayant pour seule but d’aveugler et manipuler le peuple le tout corroborés de débats stériles où les propos fallacieux foisonnent ainsi nous entendrons des termes comme ( durable, proximité, sécurité, testing, commission, fracture sociale, partenariat, être à l’écoute, relance, dette, égalité des chances, commerce équitable, verdir et reverdir, nouvelle dynamique, carbone, responsabiliser, conforter, regagner la confiance, bien être animal, pacte des générations, croissance, plein emploi, circuit court, et j’en passe et des meilleures bla bla bla bla bla bla belle partition en perspective, gardons espoir ça ira mieux demain lolllll.
  • Eric Moreels
    a commenté 2020-10-01 12:19:27 +0200
    La coalition VIVALDI est la copie conforme de la coalition SUEDOISE sans la NVA. Le gouvernement était à peine formé que G-L BOUCHEZ déclarait publiquement que l’héritage du gouvernement de Charles Michel était préservé. Par ses commentaires, BOUCHEZ a donné le ton de ce nouveau gouvernement. Les portefeuilles ministériels sont certes redistribués mais la philosophie politique de ce gouvernement restera inchangée. Les promesses électorales du PS sont oubliées et pour justifier cet oubli, la crise sanitaire COVID sera invoquée. C’est déjà le cas au Gouvernement de la Région Wallonne. La philosophie du PS, seul parti francophone à philosophie sociale au pouvoir dans ce gouvernement, s’associe à la philosophie libérale du MR.
    A nouveau, l’électeur n’a pas voulu cela et à nouveau cela est imposé à l’électeur. Ce nouveau gouvernement est simplement une dictature déguisée, dans laquelle et comme dans toute dictature, le pauvre restera pauvre ou le deviendra encore plus et les riche restera riche ou s’enrichira davantage.
    La Belgique est devenue un Etat libéral en proie pour le patronat, les multinationales, les riches, la classe sociale aisée, … .
    Le citoyen doit se réveiller car il mérite mieux que ça.
    Le choix des électeurs doit être respecté et les promesses électorales des élus doivent être maintenues et concrétisées.
  • Pascal Van Merhaeghe
    a commenté 2020-09-30 13:50:53 +0200
    Bonjour,
    Enfin le gouvernement est…. Utiliser le patronyme de Vivaldi, il doit se retourner dans sa tombe le pauvre… en voyant ce panier de crabes " violonistes bien sur " chapeauter par un pipeauteur. Une cacophonie pour 4 années. Courage, pour nos ouïes.
  • Rédaction en ligne
    a publié cette page dans Actualités 2020-09-30 13:21:32 +0200

Suivez le PTB