« S’il existait un prix Nobel de la guerre, le président Trump le mériterait amplement. Le dernier baril de poudre qu'il a allumé sur cette planète, c'est la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël », a déclaré le parlementaire du PTB, Marco Van Hees.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Nous avons besoin de votre soutien