Photo Belga.

« C’est incroyable que le gouvernement veuille augmenter les factures d’énergie de 235 euros par an pile au moment où les prix commencent enfin à baisser un petit peu, réagit Raoul Hedebouw, président du PTB. Pour beaucoup de gens, l’énergie reste impayable. »

Ce que le gouvernement a donné d’une main en baissant la TVA sur l’énergie, il essaie maintenant de le reprendre de l’autre avec les accises. C’est une vraie entourloupe.

« On ne va pas remplir le trou dans le budget avec les factures d’énergie des gens, mais avec une fiscalité équitable, poursuit Raoul Hedebouw. Où est la réforme tant attendue du ministre des Finances, Vincent Van Peteghem ? »

Aujourd’hui encore, Engie empoche des surprofits. Quant aux taxes et impôts, ils sont tout sauf équitables dans notre pays. La semaine dernière encore, Oxfam publiait son rapport selon lequel le 1 % des plus riches est devenu encore plus riche depuis le début de la crise. « Qu’on fasse payer les grandes fortunes avec une modeste taxe des millionnaires, et pas la classe travailleuse à travers ses factures d’énergie », conclut Raoul Hedebouw.