Photo Solidaire, Bruno Bauwens.

Ce jeudi 4 juin 2020, la Chambre prend en considération la proposition de loi, cosignée par le PTB, qui permet de dégager un budget de 402 millions d’euros pour les soins de santé. « Avec cette proposition de loi, nous pérennisons le financement du Fonds blouses blanches, mis en place fin 2019 sur proposition du PTB, rappelle Sofie Merckx, médecin et députée fédérale du PTB. Quelle fierté, c’est vraiment une belle victoire pour les blouses blanches qui se sont mobilisées pendant des mois. »

La proposition de loi, signée par le PTB, les socialistes, écologistes, libéraux, démocrates-chrétiens et la N-VA, permet de créer 4 000 emplois. « Ces emplois supplémentaires sont plus que nécessaires pour soulager les infirmiers et infirmières qui croulent sous la pression au travail. La crise du corona n’a fait qu’amplifier ces besoins. Depuis très longtemps, le personnel soignant réclame à juste titre plus d’attention vis-à-vis de leurs lourdes conditions de travail. Il était grand temps d’y répondre avec des mesures à la hauteur des enjeux », explique Sofie Merckx.

Pour la députée de gauche, cette séquence illustre bien comment la lutte sociale permet de faire bouger les lignes au niveau politique : « En juillet 2019, avec le PTB, nous avions introduit une première fois un amendement avec notre proposition de créer ce Fonds blouses blanches. Nous avons ainsi voulu relayer les revendications du personnel soignant, qui menait des actions depuis des semaines avec les fameux “mardis des blouses blanches”. Notre proposition a été rejetée la première fois. Les travailleurs ne se sont pas laissés décourager et ont continué leur mobilisation. Quand nous avons réintroduit notre proposition en octobre, elle a finalement été acceptée. C’est grâce à la pression du terrain que cette avancée a pu être obtenue. »

Début de cette année, une première tranche de 67 millions avait déjà été libérée. Avec la proposition sur la table aujourd’hui, ce financement est rendu durable. « On ne peut que s’en réjouir, mais le travail n’est pas fini, parce que nous savons que ce n’est pas suffisant. Le personnel soignant a raison de continuer à se mobiliser pour exiger des mesures supplémentaires et une réelle revalorisation de leur métier. Ils peuvent compter sur le PTB pour continuer également à les soutenir et à relayer ce combat au parlement », conclut Sofie Merckx. 


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Joane Verset
    a commenté 2020-06-05 23:14:59 +0200
    Génial contente pour tout les employés des services soignants

Suivez le PTB