Fermeture du secteur culturel : le PTB demande la convocation d’une commission de la Culture en urgence à la Fédération Wallonie-Bruxelles

.

Les membres du Codeco ont décidé hier de fermer les cinémas et les théâtres. Le PTB demande aujourd’hui au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles d’organiser une commission de la Culture en urgence pour que la ministre Ecolo Bénédicte Linard et le ministre-président libéral Pierre-Yves Jeholet viennent expliquer comment cette décision a pu être prise.

 « Les lieux culturels ont démontré à plusieurs reprises qu'ils étaient des lieux sûrs, les protocoles sanitaires en place ont prouvé leur efficacité. Cette nouvelle fermeture du secteur culturel est incompréhensible », s’indigne Alice Bernard, cheffe de groupe PTB à la Fédération Wallonie-Bruxelles. « Nos administrateurs dans les institutions culturelles s’opposent aux mesures prises et appellent les autres administrateurs à s’y opposer également. »

« Aucun expert n’a demandé cette fermeture, et pourtant la culture est à nouveau méprisée par les membres du Codeco, ajoute la députée du parti de gauche. Ce dont on a besoin, c’est de vraies mesures de prévention, pas de continuer à jouer au yo-yo avec des secteurs déjà lourdement impactés par la crise sanitaire. Pourquoi ne met-on pas en place la gratuité des autotests et des tests rapides ? Pourquoi ne renforce-t-on pas le suivi des contacts et la première ligne ? Pas un mot à ce sujet lors de la conférence de presse qui a eu lieu hier. »

Pour le PTB, le secteur culturel et les citoyens ont droit à des explications. « Plusieurs responsables politiques s’offusquent aujourd’hui de la décision du Codeco, mais qu’ont-ils fait pour éviter cette situation ? La culture est de la responsabilité de la Fédération Wallonie-Bruxelles, c’est pourquoi nous demandons qu’une commission de la Culture y soit organisée en urgence. Pierre-Yves Jeholet et Bénédicte Linard doivent s’expliquer. Et le Codeco doit revenir sur sa décision dès maintenant », conclut Alice Bernard.