Des organisations de terrain, des experts et l’industrie pharmaceutique débattent à la Chambre de la proposition du PTB visant à lever les brevets sur les vaccins

.

Aujourd’hui et demain, mardi 25 et mercredi 26 mai, des auditions ont lieu à la Commission de la santé de la Chambre au sujet de la proposition du PTB visant à lever les brevets sur les vaccins Covid. Douze intervenants issus d’organisations de terrain, du monde universitaire et de l’industrie pharmaceutique donneront leur avis sur la proposition du parti de gauche.

Sofie Merckx, députée PTB, attend avec impatience les auditions et se réjouit que les choses bougent enfin dans notre pays : « Il y a un an, nous étions complètement seuls avec notre proposition. Aujourd’hui, de plus en plus de partis et de députés, y compris de la majorité, se disent favorables à la levée des brevets. Maintenant, chacun devra annoncer sa couleur : la santé des gens aura-t-elle enfin la priorité sur les profits de Big Pharma ? »

En avril 2020 déjà, le PTB avait déposé une première résolution. A l’époque elle n’avait pas été soutenue, mais aujourd’hui plusieurs partis et parlementaires y compris de la majorité se sont exprimés pour la levée des brevets. Depuis lors, le parti de gauche a déposé une nouvelle résolution à la Chambre proposant de lever les brevets sur le vaccin Covid. Les intervenants suivants viendront apporter leur éclairage sur ce sujet en commission de la Chambre :

Le mardi 25 mai, seront présents Anne Delespaul, de l’initiative citoyenne européenne No Profit on Pandemic, Mme Elisabeth Schraepen (Pfizer), Bruno Van Pottelsbergh (ULB), M. Pierre Galand (Forum Nord Sud), M. Luc Van Gorp (Collège intermutualiste national); M. Johan Van Hoof (Janssen Pharmaceutica).

Le mercredi 26 mai, seront présents Mme Els Torreele (UCL, Institute for Innovation & Pubic Purpose), M. Herman Van Eeckhout (pharma.be), M. Arnaud Zacharie (CNCD 11.11.11.), M. Dimitri Eynikel (Médecins sans Frontières), M. Emmanuel André (KUL), M. Vincent Cassiers (Conseil de la Propriété intellectuelle), Mme Ellen ‘t Hoen (Medicine Law & Policy).

Pour la députée PTB Sofie Merckx, il est important que les organisations présentes sur le terrain aient la parole : « La campagne "Pas de profit sur la pandémie" est en cours depuis plusieurs mois et fait bouger les choses. Les 200 000 signatures pour l’initiative citoyenne européenne mettent la pression et cela porte ses premiers fruits : une majorité du Parlement européen a soutenu la semaine dernière un amendement du PTB visant à lever les brevets sur le vaccin Covid. »

Le parti de gauche espère que ces auditions permettront enfin d’accélérer les débats dans notre pays. « Avec la Commission européenne, notre pays est de plus en plus seul à s’opposer à la levée des brevets. Au début de ce mois, le Premier ministre De Croo a encore remis en question l’utilité de cette mesure. Nous sommes impatients d’entendre ce que les organisations et les experts scientifiques ont à dire sur les arguments que le gouvernement fédéral et l’industrie pharmaceutique avancent depuis des semaines pour justifier leur opposition. La situation est urgente, et il est plus que temps d’agir »,déclare Sofie Merckx. « Chacun devra annoncer sa couleur : la santé des gens aura-t-elle enfin la priorité sur les profits de Big Pharma ? »