« Dans le centre de vie pour personnes handicapées où je travaille, sur 30 résidents, tout le monde est positif. Des membres du personnel sont malades aussi. On a appelé les autorités à l'aide. La réponse : "Contactez l'armée." Et l'armée nous a dit qu'ils avaient des masques... et que c'était tout ce qu'ils pouvaient nous proposer... » Découvrez le témoignage de Joëlle, infirmière dans un foyer de vie pour personnes déficientes.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Suivez le PTB